Critiques sur des « réunions de normalisation » ; un cadre de l’OLP démissionne
Rechercher

Critiques sur des « réunions de normalisation » ; un cadre de l’OLP démissionne

Mohammed al-Madani a présenté sa démission à Mahmoud Abbas après que les activités du Comité pour l'interaction avec la société israélienne ont été vivement critiquées

Mohammad Al-Madani (Crédit : Elhanan Miller/The Times of Israel)
Mohammad Al-Madani (Crédit : Elhanan Miller/The Times of Israel)

Mohammed al-Madani, le chef du Comité pour l’interaction avec la société israélienne de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), a présenté lundi sa démission au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas (AP), selon un membre de l’OLP.

Les rassemblements entre Israéliens et Palestiniens organisés par le comité au début du mois de février ont récemment fait l’objet de critiques, principalement sur les plateformes de réseaux sociaux, les activistes les dénigrant comme étant des « réunions de normalisation ».

« Madani était déçu que les hauts responsables du Fatah et de l’OLP ne l’aient pas défendu lorsque notre travail a été attaqué », a déclaré le membre de la commission, qui s’est exprimé sous le couvert de l’anonymat, au Times of Israel.

Abbas rencontrera ce lundi Madani ainsi que les membres du comité à 18 heures 30 au siège de la présidence de l’AP, a-t-il ajouté, en précisant que le président de l’AP peut décider d’accepter ou de rejeter la démission du président du comité.

Au cours des deux derniers jours, plusieurs responsables du Fatah ont demandé à Madani de rester à son poste, a-t-il précisé.

Dimanche, un haut responsable du Fatah, Tawfiq al-Tirawi, a apporté son soutien à Madani tout en critiquant le Comité central du Fatah pour « s’être abstenu de le défendre ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...