Croatie : une cérémonie dans un camp d’extermination boycottée par Serbes et Juifs
Rechercher

Croatie : une cérémonie dans un camp d’extermination boycottée par Serbes et Juifs

Cette protestation venait dénoncer le regain de l'idéologie des Oustachis, le mouvement pronazi croate trop toléré par les autorités

Monument à la mémoire des victimes de Jasenovac, en Croatie (Crédit : Bern Bartsch/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)
Monument à la mémoire des victimes de Jasenovac, en Croatie (Crédit : Bern Bartsch/Wikimedia commons/CC BY-SA 3.0)

Les Serbes et les Juifs de Croatie ont boycotté vendredi une cérémonie au camp d’extermination de Jasenovac, pour protester contre un regain dans ce pays de l’idéologie des Oustachis, les pronazis croates, qui serait accueilli avec indulgence par les autorités.

Dans un communiqué, la principale organisation juive de Croatie avait dénoncé début avril des « événements quotidiens qui relativisent (les crimes du régime oustachi pendant le Deuxième guerre mondiale) et revitalisent l’idéologie oustachie ».

Les Serbes de Croatie s’étaient à la suite associés à ce boycott, à l’instar d’associations antifascistes.

Un tel boycott est une première.

Parmi de nombreux reproches, des slogans oustachis scandés pendant un match de foot amical disputé en mars par les sélections croate et israélienne à Osijek (est), en présence du Premier ministre croate, Tihomir Oreskovic, sans que celui-ci réagisse.

Le chef du gouvernement était présent vendredi avec des membres de son gouvernement contrôlé par le HDZ (centre droit) à cette commémoration à Jasenovac, l’Auschwitz croate, démantelé il y a 71 ans, où ont été installés un musée et un mémorial, à une centaine de kilomètres au sud-est de Zagreb. Des lettres de survivants ont été lues pendant cette cérémonie, conclue par un service religieux, sans discours.

A Jasenovac, des dizaines de milliers de victimes du régime oustachi d’Ante Pavelic périrent : des Roms, des Serbes, des Juifs et des militants antifascistes croates.

Le musée du Mémorial de l’Holocauste à Washington évalue à 100.000 le nombre des morts à Jasenovac. Les évaluations des historiens locaux vont d’environ 82.000 morts, selon le musée de Jasenovac, à 700.000, selon les sources serbes.

Mis en place par les nazis, l’Etat indépendant croate (NDH) a gouverné le pays pendant la Deuxième Guerre mondiale. Environ 75 % des quelque 40.000 juifs de Croatie ont été tués par le régime oustachi.

Les Juifs représentent aujourd’hui moins d’1% des quelque 4,2 millions de Croates.

Pour la première fois, Tihormir Oreskovic et la présidente Kolinda Grabar-Kitarovic ont explicitement condamné le régime oustachi, le 11 avril.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...