Israël en guerre - Jour 259

Rechercher

Dans les profondeurs, les coraux brillent pour survivre

En collaboration avec l'Institut des Sciences marines d'Eilat et l'Université d'Haïfa, une équipe universitaire britannique a découvert le secret de la fluorescence des algues

Une plage près de Hadera. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Une plage près de Hadera. Illustration. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Pourquoi certains coraux en eaux profondes sont-ils fluorescents ? Pour apporter de la lumière aux microalgues qui vivent en symbiose avec eux et favoriser ainsi leur propre survie, expliquent des chercheurs dans une étude parue mercredi.

Constitués de milliers d’animaux minuscules, les coraux vivent en étroite relation avec des algues microscopiques appelées zooxanthelles. Ces organismes unicellulaires s’abritent dans les coraux qui leur fournissent du gaz carbonique et des nutriments.

De leur côté, les microalgues produisent par photosynthèse des sucres simples et de l’oxygène qui sont utilisés par les coraux. Une collaboration essentielle, qui fournit jusqu’à 90 % des besoins énergétiques des coraux.

Ces derniers ont un besoin vital de lumière pour survivre mais point trop n’en faut.

De ce fait, dans les eaux de faible profondeur, ils produisent des protéines fluorescentes qui servent en quelque sorte de protection solaire pour les zooxanthelles, rappellent les chercheurs du Laboratoire sur les coraux de l’Université de Southampton (Grande-Bretagne). Leur étude est publiée dans Proceedings of the Royal Society B.

En collaboration avec l’Institut des Sciences marines d’Eilat et l’Université d’Haïfa (Israël), l’équipe de Southampton a voulu comprendre pourquoi de nombreux coraux brillent eux aussi dans des eaux profondes, faiblement éclairées et d’un bleu foncé.

Ils ont découvert que ces coraux parviennent à survivre dans les profondeurs en fabriquant un certain type de protéine fluorescente qui capte la lumière bleue et la réémet en lumière orange-rouge. Celle-ci peut pénétrer davantage dans les tissus des coraux, favorisant les capacités de photosynthèse des microalgues, selon ces scientifiques.

« C’est un pas important pour comprendre comment les mystérieux pigments fluorescents des coraux fonctionnent », estime le biologiste Jörg Wiedenmann, de l’Université de Southampton et l’un des auteurs de l’étude.

Face aux menaces qui pèsent sur les coraux en raison du réchauffement climatique et de la pollution des eaux, certains spécialistes espèrent que les zones en eaux profondes, plus froides, pourront constituer un refuge pour eux.

Mais le travail des chercheurs montre que cela ne sera pas si simple. « Il devient clair que les coraux ont besoin de caractéristiques spéciales pour s’adapter à la vie dans ces profondeurs », note Jörg Wiedenmann.

Il faut donc « faire de notre mieux » pour garder les eaux de faible profondeur habitables pour les coraux, conclut-il.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.