De nouveaux immigrants arrivent d’Éthiopie en pleine pandémie
Rechercher

De nouveaux immigrants arrivent d’Éthiopie en pleine pandémie

Un groupe de 34 nouveaux olim, appartenant à la communauté des Falash Mura, a été autorisé à s'installer en Israël et immédiatement placé en quarantaine

Des femmes israéliennes de la communauté juive éthiopienne prient pendant la fête de Sigd pour célébrer le désir de « retourner à Jérusalem », célébrées du haut d'une colline dans la ville sainte surplombant le mont du Temple, le 16 novembre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / GALI TIBBON)
Des femmes israéliennes de la communauté juive éthiopienne prient pendant la fête de Sigd pour célébrer le désir de « retourner à Jérusalem », célébrées du haut d'une colline dans la ville sainte surplombant le mont du Temple, le 16 novembre 2017 (Crédit : AFP PHOTO / GALI TIBBON)

JTA – 34 olim d’Éthiopie sont arrivés en Israël, ce qui porte à 269 le nombre total d’Éthiopiens ayant fait leur alya depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Les nouveaux immigrants qui sont arrivés tôt jeudi matin ont été immédiatement placés en quarantaine afin de prévenir la propagation du Covid-19, a rapporté Haaretz.

Ils font partie des 400 Éthiopiens qui revendiquent leur héritage juif et qui ont été approuvés pour l’immigration trois semaines avant l’élection du 2 mars en Israël.

43 immigrants éthiopiens sont arrivés moins d’une semaine avant l’élection. Le reste des arrivants ont été mis en attente en raison de la crise du coronavirus.

Un groupe de 73 olim éthiopiens est arrivé par avion à la fin du mois de mars. Et un autre groupe de 119 est arrivé à la mi-mai.

Les immigrants potentiels font partie de la communauté Falash Mura, qui revendique des liens avec des descendants de Juifs qui se sont convertis au christianisme il y a des générations sous la contrainte mais qui cherchent maintenant à revenir au judaïsme. Quelque 8 000 Falash Mura d’Éthiopie attendent l’autorisation d’immigrer en Israël, la plupart d’entre eux ayant des membres de leur famille dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...