Début d’une campagne sur l’extension de la loi sur la consigne des bouteilles
Rechercher

Début d’une campagne sur l’extension de la loi sur la consigne des bouteilles

C'est le ministère de la Protection environnementale qui a lancé cette campagne de publicité suite à une annonce de Gila Gamliel au mois d'octobre

Une femme jette une bouteille dans un conteneur de recyclage à Jérusalem. (Nati Shohat/Flash90)
Une femme jette une bouteille dans un conteneur de recyclage à Jérusalem. (Nati Shohat/Flash90)

Le ministère de la protection environnementale a lancé dimanche une campagne de publicité à la radio et sur internet visant à préparer la population à l’extension de la loi sur les consignes de bouteille à partir du 1er décembre.

La ministre de l’Environnement, Gila Gamliel, avait annoncé l’extension des consignes sur les bouteilles allant d’un litre et demi à cinq litres au mois d’octobre.

Depuis 2001, année où le gouvernement avait adopté la Loi sur la consigne des conteneurs à boissons, une somme remboursable, qui est actuellement 30 agorot, avait été ajoutée au coût de tous ces conteneurs -canettes, bouteilles en verre et en plastique contenant 100 millilitres à 1,5 litre de boisson – pour encourager les consommateurs à les ramener après utilisation.

Les bouteilles plus larges avaient néanmoins été exclues du dispositif, en particulier en raison des pressions exercées par les groupes ultra-orthodoxes et par les fabricants.

Estimant que l’initiative permettrait aux Israéliens d’économiser environ 59,3 millions de shekels par an, 45,6 millions de shekels aux compagnies de collecte et 4,4 millions de shekels aux autorités locales, Gamliel avait dit, au mois d’octobre, que cette extension de consigne garantirait la viabilité économique d’une usine de recyclage du plastique en Israël et qu’elle fournirait de la matière première aux producteurs locaux de bouteilles, qui doivent jusqu’à présent importer du plastique recyclé depuis l’étranger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...