Début d’une tournée de Shinzo Abe au Moyen-Orient
Rechercher

Début d’une tournée de Shinzo Abe au Moyen-Orient

Une réunion quadripartite Japon/Jordanie/Israël/Autorité palestinienne s'est tenue en Jordanie pour discuter d'une initiative appelée "Corridor pour la paix et la prospérité"

Le Premier ministre Shinzo Abe s'exprime durant un forum commercial japon-Emirats arabes unis à Abou Dhabi le 30 avril 2018 (Crédit : AFP PHOTO / KARIM SAHIB)
Le Premier ministre Shinzo Abe s'exprime durant un forum commercial japon-Emirats arabes unis à Abou Dhabi le 30 avril 2018 (Crédit : AFP PHOTO / KARIM SAHIB)

Le Japon et les Emirats arabes unis, liés par une « relation stratégique », sont convenus lundi de renforcer leur coopération économique, politique et militaire, à l’occasion d’une visite de 24 heures du Premier ministre japonais Shinzo Abe à Abou Dhabi.

Tokyo et Abou Dhabi en ont profité pour signer un accord visant à promouvoir et à protéger les investissements dans les deux pays.

Dans une déclaration conjointe, le Japon et les Emirats ont souligné leur volonté de développer davantage le commerce, les investissements et la coopération dans les domaines de l’énergie renouvelable, du dessalement de l’eau, de l’intelligence artificielle, de la santé et des équipements médicaux.

Ils ont réitéré leur engagement à diversifier les projets de leurs entreprises dans le secteur non énergétique.

Plus tôt, M. Abe avait loué la « relation stratégique » avec les Emirats, première étape de sa tournée au Moyen-Orient.

« Au cours des cinq dernières années, depuis ma dernière visite à Abou Dhabi, nos relations bilatérales ont fait des progrès spectaculaires vers une relation qu’on a appelé +relation stratégique+ », a déclaré M. Abe lors d’un forum d’affaires Emirats-Japon.

Les Emirats arabes unis sont le principal partenaire commercial du Japon au Moyen-Orient, représentant environ un tiers du commerce de Tokyo dans la région.

Abou Dhabi est aussi le deuxième fournisseur de pétrole du Japon, représentant près d’un quart de ses besoins en pétrole brut l’an dernier, soit 800.000 barils par jour, juste après l’Arabie saoudite.

M. Abe a salué le récent renouvellement par Abou Dhabi d’accords de concession pétrolière au profit de compagnies japonaises.

Plus de la moitié des échanges commerciaux entre les deux pays l’année dernière –28 milliards de dollars (environ 23 M EUR)– était liée au secteur énergétique.

La déclaration conjointe a aussi souligné une volonté commune de dynamiser la coopération militaire dans le domaine des équipements de défense et de la technologie.

Norio Maruyama, chargé des médias au ministère japonais des Affaires étrangères, a indiqué à la presse à Abou Dhabi que le Japon et les Emirats devraient signer un accord de défense le mois prochain.

Pendant sa visite, M. Abe a eu des entretiens avec l’homme fort des Emirats, cheikh Mohammed ben Zayed Al-Nahyane.

Le Premier ministre va continuer sa tournée en Jordanie, en Israël et dans les Territoires palestiniens.

Dimanche soir, une réunion quadripartite Japon/Jordanie/Israël/Autorité palestinienne s’est tenue en Jordanie pour discuter d’une initiative appelée « Corridor pour la paix et la prospérité ».

A son terme, le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, a déclaré que l’initiative -qui vise à promouvoir la coopération régionale, notamment par la création d’un parc agro-industriel en Cisjordanie occupée- était en bonne voie.

« Aujourd’hui, nous assistons à des résultats tangibles. Nos efforts ont enfin commencé à porter leurs fruits », a dit M. Kono.

Il a estimé que cette initiative était vitale pour le développement économique des Territoires palestiniens et de la vallée du Jourdain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...