Rechercher

Décès de Paul Sobol, survivant d’Auschwitz et passeur de mémoire

Né en 1926 dans une famille ouvrière d'origine juive polonaise, il a été déporté à Auschwitz par le dernier convoi qui a quitté le territoire belge à destination du camp nazi

Paul Sobol. (Crédit : capture d’écran YouTube Warveterans.be)
Paul Sobol. (Crédit : capture d’écran YouTube Warveterans.be)

Paul Sobol, survivant de la Shoah et passeur de mémoire, est décédé mardi à Bruxelles à l’âge de 94 ans. Il était l’un des derniers Bruxellois survivants d’Auschwitz.

Né en 1926 dans une famille ouvrière juive polonaise, il a été déporté à Auschwitz le 31 juillet 1944 par le dernier convoi qui a quitté le territoire belge à destination du camp d’extermination nazi. Il a été affecté à un Kommando de menuisiers à son arrivée.

En 1945, après avoir participé à une marche de la mort vers le camp de Gross-Rosen, il a été conduit vers un camp annexe de Dachau – seuls 20 % des effectifs ont survécu à ce voyage.

Il est parvenu à rendre la fuite le 25 avril 1945, peu avant que la région ne soit libérée par les Américains.

Il a perdu son frère et ses parents dans la Shoah.

Paul Sobol a travaillé dans la publicité après la guerre. Il a commencé à témoigner de son expérience après 40 ans de silence. Il a eu deux enfants.

Il était membre du conseil d’administration et de la commission pédagogique de la Fondation Auschwitz et a participé chaque année au voyage d’études de ladite fondation à Auschwitz.

Il a publié en 2010 le récit de témoignage Je me souviens d’Auschwitz.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...