Rechercher

Décès de Robert Créange, militant de la mémoire de la Shoah

L’homme était issu d'une famille juive d'origine lorraine et était le fils de Pierre Créange, poète et militant de la SFIO

Robert Créange. (Crédit : Fondation Shoah / Twitter)
Robert Créange. (Crédit : Fondation Shoah / Twitter)

Robert Créange, militant de la mémoire de la Shoah et ancien conseiller municipal PCF de Boulogne-Billancourt, est décédé dimanche dernier à l’âge de 90 ans.

L’homme était issu d’une famille juive d’origine lorraine non croyante. Il était le fils de Pierre Créange, poète et militant de la SFIO, dont le nom est inscrit au Panthéon sur la plaque « Aux écrivains morts pour la France ».

Enfant, âgé de 11 ans, Robert Créange avait assisté à l’arrestation de ses parents, alors que la famille tentait de passer en zone libre. Ils ne sont pas revenus d’Auschwitz. Son grand-père, lui aussi arrêté, a survécu au camp de la mort nazi.

Après la guerre, en 1953, le jeune Robert a adhéré au PCF et est devenu instituteur dans le Loir-et-Cher puis professeur d’enseignement général en collège au Niger et dans les Hauts-de-Seine.

Actif au sein du comité d’entreprise de Renault, il a participé à la grève de 1968. Il est par la suite devenu membre du secrétariat de la section PCF de Boulogne-Billancourt, puis conseiller municipal de la ville entre 1983 et 1995.

Il est l’origine de l’idée de plaque commémorative en hommage aux 24 fusillés et déportés de l’usine Renault pendant la Seconde Guerre mondiale, apposée à Boulogne en 2015 (ces hommes avaient dénoncé la collaboration de la firme automobile avec l’Allemagne nazie).

Ancien président de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes, il a accompagné « environ 30 000 jeunes sur les chemins de la mémoire » selon l’un de ses anciens collègues sur Twitter.

Fervent militant de la mémoire, il témoignait encore le mois dernier au lycée Simone Veil de Boulogne-Billancourt.

Un hommage lui sera rendu ce jeudi 23 décembre à 11h à l’amphithéâtre Landowski à l’initiative du maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet et de sa famille. Les obsèques auront lieu dans l’intimité.

De nombreux tweets lui ont rendu hommage, dont l’un de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...