Décès de Yehuda Ben-Yishay, pionnier dans le traitement des lésions cérébrales
Rechercher

Décès de Yehuda Ben-Yishay, pionnier dans le traitement des lésions cérébrales

Le psychologue israélien avait démontré la plasticité du cerveau adulte et testé ses premières théories sur d'anciens combattants de Tsahal

Yehuda Ben-Yishay, photographié avec sa femme Myrna, a déclaré que la mémoire, l'attention et le raisonnement pouvaient être réappris ou renforcés après une lésion cérébrale. (Crédit : Facebook/Seth Ben-Yishay via JTA)
Yehuda Ben-Yishay, photographié avec sa femme Myrna, a déclaré que la mémoire, l'attention et le raisonnement pouvaient être réappris ou renforcés après une lésion cérébrale. (Crédit : Facebook/Seth Ben-Yishay via JTA)

JTA – Yehuda Ben-Yishay, un psychologue dont l’expérience dans le traitement des soldats israéliens après la guerre du Kippour a débouché sur une thérapie pionnière des lésions cérébrales traumatiques, est décédé.

Ben-Yishay, fondateur et directeur retraité du programme holistique de jour Rusk de l’université de New York, est décédé le 24 mars à l’hôpital NYU Langone Health de Manhattan. Il avait 88 ans.

Sa « thérapie cognitive holistique », développée avec son collègue Leonard Diller, a démontré que, contrairement au consensus scientifique de l’époque, le cerveau adulte est modulable et que la mémoire, l’attention et le raisonnement peuvent être réappris ou renforcés après une lésion cérébrale.

Leur programme, d’abord testé sur des anciens combattants israéliens, consistait en « des exercices rigoureusement scriptés de modification du comportement et de compétences sociales ».

Ben-Yishay affirme que les caractéristiques de la personnalité, comme la pensée positive, déterminent le succès de leur programme.

« Les personnes optimistes et bienveillantes sont plus malléables au traitement et en ressortiront probablement plus performantes, tout comme les personnes qui ont tendance à persister dans ce qu’elles font, et qui sont prêtes à travailler dur pour atteindre leurs objectifs », a-t-il déclaré lors d’une interview en 2019.

Né en Roumanie et élevé en Israël, Ben-Yishay a servi dans l’armée israélienne avant d’étudier la sociologie à l’Université hébraïque. Il a ensuite fréquenté la New School for Social Research et a obtenu un doctorat en psychologie à la NYU.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...