Rechercher

Décès du rabbin David Nakache, pilier de la communauté francophone de Netanya

Le rabbin a beaucoup œuvré pour la diffusion de la Torah ainsi que pour l’intégration des Français en Israël

Le rabbin David Nakache. (Crédit : Facebook)
Le rabbin David Nakache. (Crédit : Facebook)

Le rabbin David Nakache, pilier de la communauté francophone de Netanya et promoteur de l’alyah depuis la France, est décédé mardi soir, à la sortie de Rosh HaShana. Il se battait depuis longtemps contre la maladie. Il a rapidement été enterré au cimetière Vatikim de Netanya, ont rapporté plusieurs posts sur les réseaux sociaux.

Ancien élève du rabbin Mordehaï Eliahou, il était le directeur de la yeshiva Ets Haïm à Netanya et dirigeait la synagogue du même nom.

Le rabbin a beaucoup œuvré pour la diffusion de la Torah, publiant de nombreuses vidéos sur différents sujets, ainsi que pour l’intégration des Français en Israël.

Meyer Habib, député des Français de l’étranger, et Yomtob Kalfon, député Yamina, lui ont rendu hommage sur Facebook.

Le premier a salué ce « pilier de la communauté francophone de Netanya qu’il a guidée depuis de très longues années par son érudition, son amour de la terre d’Israël et sa sainteté ».

« L’immense chagrin de la communauté de Netanya symbolise l’aura qui émanait autour de lui. J’ai eu la chance de le rencontrer à plusieurs reprises et me rappelle de sa simplicité, de son abnégation et de son engagement sioniste sans faille. Au nom des Français d’Israël, j’adresse à sa famille, à ses amis et à sa communauté mon affectueux soutien dans cette épreuve douloureuse », a-t-il écrit.

Le député israélien Yomtob Kalfon a lui salué un « rav toujours souriant, qui avait un grand cœur et un attachement indéfectible à la Terre d’Israël ».

« Je me souviens de ma première rencontre avec le rav Nakache. Il y a plus d’une dizaine d’années, j’avais fait la veillée d’Hoshaana Rabba dans sa synagogue à Netanya et lors de la tfila de Chaharit durant les hoshaanot. Au moment où la fatigue de la nuit blanche commençait à se faire ressentir chez tout le monde, chez le rav Nakache c’était tout l’inverse : il redoublait d’énergie, chantait plus fort et motivait ainsi tout le monde à se réveiller physiquement mais aussi spirituellement. Cette passion de la Torah et l’amour de D… qu’il savait si bien transmettre à ses fidèles, et qui m’avait particulièrement marqué, le caractérisait. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...