Décès d’un 21e pensionnaire à la maison de retraite de Yavne’el ; 223 au total
Rechercher

Décès d’un 21e pensionnaire à la maison de retraite de Yavne’el ; 223 au total

L'homme de 62 ans, qui avait des problèmes de santé sous-jacents, est décédé à l'hôpital de Tibériade ; le ministère de la Santé a fait état de seulement 134 nouveaux cas en 24h

Des employés de Magen David Adom en équipement de protection devant l'hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, le 30 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Des employés de Magen David Adom en équipement de protection devant l'hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, le 30 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Un homme de 62 ans a succombé au coronavirus vendredi matin. Il est le 21e pensionnaire de la maison de retraite de Yavne’el à décéder après avoir contracté le virus.

Le centre médical Baruch Padeh à Tibériade a déclaré que l’homme présentait des antécédents médicaux complexes.

Ce décès porte à 223 le bilan national.

Le ministère de la Santé a annoncé vendredi matin que le nombre global de cas était passé à 16 004, soit 134 nouveaux cas en 24 heures, la tendance à la baisse du taux de contamination semblant se confirmer.

Des employés du Magen David Adom en équipement de protection devant l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, le 30 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Parallèlement, l’écart entre le nombre de patients guéris et les cas actifs a continué à se creuser, le nombre de patients guéris passant à 8 758, soit une augmentation de 346 au cours des 24 heures précédentes.

Selon les données sanitaires, 105 personnes ayant contracté le COVID-19 sont actuellement dans un état grave, dont 82 sous respirateur. 82 autres sont dans un état modéré, tandis que la grande majorité (6 836) des cas actifs présentent des symptômes légers.

Ces derniers jours, le taux d’infection en Israël a considérablement diminué, avec seulement des dizaines de nouveaux cas signalés toutes les 12 heures, et le gouvernement a annoncé des mesures pour assouplir les restrictions sur les entreprises et les déplacements.

Une femme âgée reçoit de la visite de son fils et sa petite-fille, à deux mètres de distance à Jérusalem pendant la pandémie de coronavirus, le 30 avril 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

La diminution du nombre de cas a coïncidé avec une baisse du nombre de tests. Bien que le ministère affirme avoir la capacité de traiter 15 000 échantillons par jour, il n’y a pas assez de cas suspects à tester.

Vendredi marque le quatrième jour consécutif où moins de 200 nouveaux cas ont été enregistrés.

Jeudi, Israël est revenu à un semblant de normalité, avec l’ouverture d’une grande partie du pays après deux jours de restrictions accrues mises en place pour les jours fériés de Yom HaZikaron et Yom HaAtsmaout.

Le pays a été bouclé mardi après-midi et mercredi pour Yom HaAtsmaout, bien que les soins médicaux aient été exemptés de ces réglementations. Il n’a pas été indiqué si ces confinements ont eu une incidence sur les taux de dépistage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...