Démantèlement d’une cellule du Hamas qui planifiait des attaques en Cisjordanie
Rechercher

Démantèlement d’une cellule du Hamas qui planifiait des attaques en Cisjordanie

Le Shin Bet averti que les groupes basés à Gaza cherchent de plus en plus à mener des attaques terroristes en Cisjordanie

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les pièces d'un fusil M-16 trouvées par l'armée israélienne durant des opérations en Cisjordanie, le 28 août 2017. (Crédit : armée israélienne)
Les pièces d'un fusil M-16 trouvées par l'armée israélienne durant des opérations en Cisjordanie, le 28 août 2017. (Crédit : armée israélienne)

Les forces de sécurité israéliennes ont démantelé une cellule terroriste présumée du Hamas qui projetait de mener des attaques en Cisjordanie, et ont arrêté cinq de ses membres en novembre, a révélé lundi le service de sécurité du Shin Bet.

La cellule était dirigée par Alaa Salim, un habitant de la ville palestinienne de Jaba, au nord de Jérusalem, mais ses instructions venaient d’Abdallah Arar, un terroriste connu du Hamas vivant dans la bande de Gaza, a indiqué le Shin Bet.

Arar, qui a été condamné pour son implication dans l’enlèvement et le meurtre de l’Israélien Sasson Nuriel en 2005, a été libéré six ans plus tard, dans le cadre d’un échange de prisonniers controversé pour obtenir la libération de Gilad Shalit, un soldat israélien retenu en otage par le Hamas.

Le Shin Bet a averti que le groupe terroriste basé à Gaza essayait de plus en plus de mener des attaques en Cisjordanie et en Israël.

« Récemment, le haut commandement du Hamas dans la bande de Gaza a vivement encouragé les attaques terroristes de ses membres en Cisjordanie », a déclaré dans un communiqué un officiel du Shin Bet.

Abdallah Arar, membre du Hamas suspecté de planifier des attaques terroristes depuis la bande de Gaza. (Shin Bet)

Quand lui et les quatre autres membres présumés de la cellule ont été arrêtés, Salim avait déjà reçu des instructions d’Arar pour mener des attaques, ainsi que des milliers de shekels pour acheter un fusil d’assaut M-16, selon le Shin Bet.

Salim a contacté d’autres habitants de Jaba, Rayan et Shihadah Tua’m, pour l’aider à acheter l’arme et à mener les attaques, a indiqué le service de sécurité.

Shihadah Tua’m, à son tour, « a tendu la main à Mahmoud Abu Arqoub, un jeune agent du Hamas, un résident de A-Ram (près de Jérusalem), et l’a amené dans la cellule », a déclaré le Shin Bet.

Ils n’avaient pas encore acheté l’arme au moment de leur arrestation.

Le service de sécurité ne souhaite pas révéler l’identité du cinquième suspect palestinien arrêté.

Le Shin Bet a remis l’affaire au tribunal militaire, qui les examinera avant de déposer un acte d’accusation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...