Des ados jettent de la peinture sur une ancienne citadelle
Rechercher

Des ados jettent de la peinture sur une ancienne citadelle

L’Autorité israélienne des antiquités donne 48h aux lycéens pour se présenter avant de porter plainte

Restes de peinture après la fête d'un lycée dans une ancienne citadelle d'Ashdod en avril 2016. (Crédit : autorisation de l'Autorité israélienne des antiquités)
Restes de peinture après la fête d'un lycée dans une ancienne citadelle d'Ashdod en avril 2016. (Crédit : autorisation de l'Autorité israélienne des antiquités)

Des lycéens israéliens ont vandalisé une ancienne citadelle à Ashdod, sur la côté méditerranéenne, pendant les vacances de Pessah cette semaine.

L’Autorité israélienne des antiquités (IAA) a déclaré mercredi que la citadelle de 1 300 ans, datant de la période islamique précoce, avait été vandalisée par des restes de peintures d’une « fête de la peinture » organisée par un lycée local. Les dommages sont cependant réversibles, a indiqué l’AIA.

Des photos de la fête ont été mises en ligne sur les réseaux sociaux, permettant aux enquêteurs de l’IAAAI d’identifier les élèves responsables.

Dans un communiqué, le président de l’IAA, Yisrael Hasson, a déclaré que les lycéens avaient 48 heures pour se présenter aux autorités et nettoyer les giclées de peinture des murs de la citadelle, sinon l’IAA porterait plainte.

« S’ils ne prennent pas leur responsabilité, nous n’aurons pas d’autres choix que de porter plainte et d’impliquer la police », était-il écrit dans le communiqué.

Ruines de la citadelle d'Ashdod, connue en hébreu sous le nom d'Ashdod Yam et en arabe de Minat al-Qala . (Crédit : Wikimedia commons)
Ruines de la citadelle d’Ashdod, connue en hébreu sous le nom d’Ashdod Yam et en arabe de Minat al-Qala . (Crédit : Wikimedia commons)

Selon un article de Ynet, un officiel de la municipalité d’Ashdod a déclaré que l’incident était « très grave » et que la ville « gèrerait la situation par tous les moyens à notre disposition, y compris en infligeant des amendes aux personnes impliquées. »

« Le responsable de l’éducation municipale et le proviseur du lycée ont déjà contacté les parties coupables et leurs parents et ont précisé la gravité de leur situation », a-t-il déclaré, ajoutant que les étudiants nettoieraient le site avant la fin des vacances de Pessah ce week-end.

La citadelle d’Ashdod, connue en hébreu sous le nom de Ashdod Yam, et en arabe de Minat al-Qala, a été construite sous le califat Omeyyade entre 685 et 705 de notre ère, puis restaurée et réutilisée par les Croisés au 12e siècle.

Des ruines d’une forteresse précédente de l’âge de fer âgée de 2 800 ans sont présentes sur le site et avaient été mal identifiées par l’IAA comme ceux qui avaient été vandalisés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...