Des archives concernant 1 066 Justes belges parmi les Nations s’envolent vers Israël
Rechercher

Des archives concernant 1 066 Justes belges parmi les Nations s’envolent vers Israël

Dossier après dossier, une employée de l'ambassade d'Israël s'est dédiée à honorer 1 066 Justes belges

Durant 20 ans, Hélène Potezman, de l'ambassade d'Israël à Bruxelles a constitué 1066 dossiers afin d'honorer autant de Justes belges (Crédit: capture d'écran Dailymotion/Paris-Match)
Durant 20 ans, Hélène Potezman, de l'ambassade d'Israël à Bruxelles a constitué 1066 dossiers afin d'honorer autant de Justes belges (Crédit: capture d'écran Dailymotion/Paris-Match)

Hélène Potezman, employée à l’ambassade israélienne de Bruxelles, a recensé à elle seule 1 066 « Justes parmi les Nations » en Belgique sur les 1 731 sauveurs de Juifs que compte le pays. « En 20 ans, » glisse-t-elle d’une voix douce à Paris-Match Belgique venu l’interroger.

Un juste explique-t-elle « c’est une personne exceptionnelle qui a pris des risques au péril de sa propre vie pour cacher un enfant ou un adulte juif. C’est la plus grande distinction honorifique de l’Etat d’Israël ».

Le nom du Juste continue Hélène Potezman « est gravé dans la pierre de Jérusalem, dans l’allée des Justes de Yad Vashem. Pour l’éternité ».

L’ambassadrice d’Israël à Bruxelles, Simona Frankel, souligne le caractère héroïque de chacune de ces histoires. « Quand on parle de l’Holocauste, il faut se rappeler qu’il y avait des gens ‘humains’ qui ont sauvés des vies ».

Parmi les Justes retrouvés par Hélène Potezman, certains n’avaient jamais raconté leur acte de bravoure à leurs enfants et petits-enfants, mais dorénavant d’un âge respectable, ils souhaitent transmettre leur histoire à leur descendance.

Ses meilleurs souvenirs de ces 20 années consacrés à honorer les Justes ? « Les rencontres entre Justes et les personnes sauvées. Quand ils se tombaient dans les bras, j’avais là ma récompense ».

En 1942 et 1944, 25 274 Juifs ont été déportés depuis la Belgique, seulement 5 % sont revenus.

Tous les documents constituant les dossiers de ces 1 066 Justes belges honorés par Potezman vont être transmis à l’institut Yad Vashem dans les jours à venir.

Il reste aujourd’hui des Justes, vivants ou non, dont la mémoire n’a pas été honorée. Hélène Potezman se propose de recueillir les témoignages pour continuer de constituer les dossiers (tel: 02 3735563 – yadvashem@brussels.mfa.gov.il).

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...