Des associations juives donnent 3,17 M $ pour l’inclusion des handicapés
Rechercher

Des associations juives donnent 3,17 M $ pour l’inclusion des handicapés

La fondation du prix Genesis et le JFN (Jewish Funders Network) ont annoncé la liste des 22 organisations qui recevront des subventions

De gauche à droite : le président de la Knesset   Yuli Edelstein, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, Itzhak Perlman, le co-fondateur du prix Genesis Stan Polovets, Natan Sharansky et Lady Helen Mirren, lors de la cérémonie de remise du prix Genesis à Jérusalem, le 23 juin 2016. (Crédit : Prix Genesis)
De gauche à droite : le président de la Knesset Yuli Edelstein, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, Itzhak Perlman, le co-fondateur du prix Genesis Stan Polovets, Natan Sharansky et Lady Helen Mirren, lors de la cérémonie de remise du prix Genesis à Jérusalem, le 23 juin 2016. (Crédit : Prix Genesis)

La fondation du prix Genesis et le JFN (Jewish Funders Network) ont annoncé les noms des 22 organisations qui recevront des subventions dans le cadre d’une initiative visant à promouvoir l’inclusion des personnes handicapées dans la vie juive.

Les associations recevront 3,17 millions de dollars en subvention de la part de Breaking Barriers, créé pour rendre hommage au lauréat du prix Genesis 2016, Itzhak Perlman.

« Aux côtés de Itzhak Perlman, nous avons pour objectif d’améliorer les vies de dizaines de milliers de personnes en situation de handicap à travers toute l’Amérique du Nord, en Israël et dans l’ancienne Union soviétique », a déclaré Stan Polovets, co-fondateur et président de la fondation du prix Genesis, dans un communiqué.

« L’histoire personnelle de Itzhak illustre la capacité de l’humanité à réaliser la grandeur face à l’adversité. Nous voulons donner à d’autres une opportunité d’accomplir leur propre grandeur en bénéficiant d’une vie remplie de dignité, de respect et d’épanouissement personnel. »

Perlman, violoniste connu dans le monde entier et militant pour les personnes en situation de handicap, a reçu le prix Genesis en 2016 lors d’une cérémonie à Jérusalem. Au lieu d’accepter le montant d’un million de dollars offert avec la distinction, il a donné ces fonds pour promouvoir l’intégration des personnes handicapées dans la vie juive, ainsi que pour soutenir les jeunes qui tentent de faire carrière dans la musique classique.

Michael Douglas pendant l'annonce des lauréats du Genesis Generation Challenge à New York, le 28 avril 2015. (Crédit : Flickr via JTA)
Michael Douglas pendant l’annonce des lauréats du Genesis Generation Challenge à New York, le 28 avril 2015. (Crédit : Flickr via JTA)

L’année dernière, dans le cadre de la même initiative de subvention d’entreprise en l’honneur du lauréat 2015 du prix, l’acteur américain Michael Douglas, 3,3 millions de dollars avaient été versés à des projets de sensibilisation aux mariages juifs mixtes.

En plus des 22 organisations aux Etats-Unis, une partie du prix Genesis de Perlman avait été orientée vers un concours administré par Matan, affilié de l’organisation United Way, pour distribuer des dons à des organisations qui soutiennent les personnes en situation de handicap en Israël. Une subvention supplémentaire avait été également accordée au Perlman-Genesis Strings Project, un programme de cinq ans mis en œuvre au conservatoire de Tel Aviv pour les jeunes violonistes talentueux.

De plus, la fondation du prix Genesis a fait un cadeau significatif grâce à une contribution en hommage à Perlman de la part de Roman Abramovich et de son épouse, Dasha Zhukova, à l’Union mondiale Maccabi pour pouvoir faire venir des athlètes paralympiques Juifs de Russie à l’occasion des Maccabiades en Israël, au mois de juillet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...