Des colis suspects adressés à des missions diplomatiques à Melbourne
Rechercher

Des colis suspects adressés à des missions diplomatiques à Melbourne

La police de l'Etat de Victoria a affirmé que la population n'était pas menacée mais certains sites ont été évacués par mesure de sécurité

Les pompiers devant les consulat indien et français à Melbourn,e le 9 janvier 2019. (Crédit : Kaitlyn Offer/AAP Image via AP)
Les pompiers devant les consulat indien et français à Melbourn,e le 9 janvier 2019. (Crédit : Kaitlyn Offer/AAP Image via AP)

La police australienne a ouvert mercredi une enquête sur l’envoi de plusieurs colis suspects à une dizaine d’ambassades et de consulats en Australie, des paquets qui ne sont cependant pas considérés comme dangereux.

En l’espace de quelques heures en début d’après-midi, les services d’urgence de plusieurs villes australiennes ont dû multiplier les interventions après avoir été alertées sur la réception de paquets contenant des substances potentiellement suspectes.

Il n’y a aucune logique évidente dans la liste des pays visés, qui compte les Etats-Unis, la Chine, l’Italie, l’Inde, le Japon, la Suisse, l’Espagne, l’Egypte, le Pakistan ou encore la Nouvelle-Zélande.

La police de l’Etat de Victoria, dont Melbourne est la capitale, a affirmé que la population n’était pas menacée. « Nous pensons à ce stade que l’affaire est ciblée et ne menace pas le grand public. »

Les paquets ne sont vraisemblablement pas dangereux, selon la police. Mais des équipes spécialisées ont néanmoins été déployées pour les récupérer.

« Ces paquets sont en train d’être examinés par les services d’urgence », a précisé dans un communiqué la police fédérale australienne.

Certains sites ont été évacués par mesure de sécurité, avant que les employés ne soient autorisés à retourner dans leurs bureaux.

Le consulat britannique de Melbourne a été l’un des premiers visés.

« Nous sommes en relation avec (la police fédérale) et les autorités locales au sujet de cette situation. Tous nos employés sont sains et saufs », a déclaré un porte-parole de la Haute Commission britannique, l’équivalent de l’ambassade de Grande-Bretagne dans les pays du Commonwealth.

Le consulat des Etats-Unis à Melbourne a aussi indiqué avoir reçu un paquet « suspect », qui a été traité par les pompiers de la ville et par la police fédérale, qui a ouvert une enquête.

Le ministère australien des Affaires étrangères a indiqué avoir adressé mardi une note à toutes les missions diplomatiques de Canberra pour « les alerter de la possibilité qu’ils reçoivent des paquets suspects ».

Cet avertissement a été lancé après des incidents similaires à Canberra et Sydney en début de semaine.

La presse australienne avait fait état lundi de la réception, par le consulat argentin de Sydney, d’un paquet contenant de la poudre blanche. Cette poudre ne contenait aucune toxine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...