Israël en guerre - Jour 233

Rechercher

Des Démocrates US réclament plus de sanctions contre les résidents d’implantations extrémistes

Cardin, Reed et Warner, tous trois à la tête de commissions sénatoriales appellent Biden et la secrétaire d'État au Trésor à "suivre l'argent", Israël peinant à réprimer les violences

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des résidents d’implantations masqués rassemblés sur une colline surplombant le village de Mughayir, à proximité de Ramallah, en Cisjordanie, le 13 avril 2024. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
Des résidents d’implantations masqués rassemblés sur une colline surplombant le village de Mughayir, à proximité de Ramallah, en Cisjordanie, le 13 avril 2024. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

WASHINGTON – Les principaux démocrates du Congrès ont exhorté jeudi le président américain Joe Biden à étendre ses sanctions contre les résidents d’implantations israéliens extrémistes, donnant ainsi un élan supplémentaire à l’utilisation de l’outil que Washington a commencé à utiliser au début de l’année pour la première fois.

« Nous demandons instamment à l’administration de ‘suivre l’argent’ et de prendre des mesures supplémentaires à l’encontre de toute entité privée qui finance ou soutient la violence contre les civils palestiniens ou facilite la destruction de biens, la saisie illégale ou la dépossession de terres appartenant à des Palestiniens en Cisjordanie », peut-on lire dans une lettre adressée à Biden et à la secrétaire d’État au Trésor, Janet Yellen, rédigée par Ben Cardin, président de la commission sénatoriale des Relations étrangères, Jack Reed, président de la commission sénatoriale des Forces armées, et Mark Warner, président de la commission sénatoriale du Renseignement.

L’administration Biden a émis trois séries de sanctions contre les résidents d’implantations violents et d’autres séries sont attendues dans les semaines et les mois à venir, ont déclaré des responsables américains au Times of Israel.

Israël n’a pas réussi à réprimer la violence des résidents d’implantations, qui s’est intensifiée depuis le 7 octobre, suite à l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre – ce qui a conduit l’administration Biden à publier un décret autorisant pour la première fois ces sanctions financières.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.