Israël en guerre - Jour 255

Rechercher

Des dizaines d’arrestations dans le cadre d’une fraude aux appels d’offres

Impliqués dans cette fraude au sein des projets de construction du ministère de la Défense, des employés du ministère, des contractants, des entrepreneurs ou des juristes

Des voitures de luxe saisies dans le cadre d'une enquête sur des faits de corruption présumés dans les appels d'offres du ministère de la Défense, le 13 février 2023. (Crédit : Police israélienne)
Des voitures de luxe saisies dans le cadre d'une enquête sur des faits de corruption présumés dans les appels d'offres du ministère de la Défense, le 13 février 2023. (Crédit : Police israélienne)

Des dizaines de personnes ont été arrêtées en lien avec un cartel pesant un milliard de shekels qui s’était donné pour objectif de corrompre les processus d’appels d’offres lancés par le ministère de la Défense pour ses projets de construction, siphonnant ainsi les fonds publics dans le cadre d’un racket criminel, a indiqué la police lundi.

Elle a ajouté que parmi les individus placés en état d’arrestation et qui sont actuellement soupçonnés de pots-de-vin et d’avoir voulu frauder les appels d’offres, il y avait des employés du ministère de la Défense, des contractants, des chefs d’entreprise et des juristes.

Les agents de lutte contre la fraude menaient une opération sous couverture depuis un an, après que le Directeur de la Sécurité de l’establishment de la Défense a nourri des soupçons de corruption au niveau du processus d’appel d’offres dans le ministère.

Selon les enquêteurs, des responsables de l’aile du génie et de la construction, au sein du ministère, étaient alors soupçonnés d’avoir touché des pots-de-vin en échange d’informations confidentielles et d’avoir biaisé les appels d’offres pour les projets de construction.

La police a fait savoir que pendant des perquisitions dans les habitations des suspects, des voitures de luxe, des montres coûteuses et des liquidités avaient été saisies.

Elle a noté que les investigations ont révélé que l’un des contractants soupçonnés dans le cadre de ce dossier avait des liens d’affaires avec le chef d’une organisation criminelle ainsi qu’avec d’autres personnalités proches de ce gang.

Une montre de luxe saisie dans le cadre d’une enquête sur des faits de corruption présumés dans le processus d’appels d’offres du ministère de la Défense, le 13 février 2023. (Crédit : Police israélienne)

Selon le site Ynet, ce gang criminel serait celui d’Abu Latif.

La police a effectué un raid massif contre cette organisation, la semaine dernière, plaçant en état d’arrestation 21 membres et saisissant des actifs dans le cadre d’une enquête en lien avec l’argent de la protection versé sur les constructions.

Ce sont des dizaines d’entreprises qui sont soupçonnées d’avoir été impliquées dans le cartel, qui menait méthodiquement ses opérations et qui s’était agrandi avec le temps et avec le renforcement des relations avec les officiels corrompus.

« Les suspects soumettaient leur candidature aux appels d’offres d’une manière qui leur permettait d’offrir la moyenne qu’ils voulaient obtenir, en présentant également le dossier le plus proche de la moyenne qui remporterait l’appel d’offres », ont commenté les agents.

« En utilisant cette méthode, ce cartel a trompé le ministère de la Défense et les fonds des appels d’offres étaient obtenus frauduleusement et utilisés illégalement », ont-ils continué.

« Dans d’autres cas, les entrepreneurs enregistraient de manière fictive la propriété d’entreprises concurrentes dans les appels d’offres, donnant l’impression que de multiples entités s’étaient portées candidates alors qu’en réalité, il n’y avait qu’un seul entrepreneur », ont-ils indiqué.

Le siège de l’armée israélienne vu depuis le marché Sarona dans le centre de Tel Aviv, le 21 mars 2018. (Crédit : Moshe Shai/Flash90)

Les individus qui ont été placés en détention sont soupçonnés d’un certain nombre de crimes, notamment de pots-de-vin, de corruption, de fraude et d’abus de confiance ou d’enregistrement mensonger de documents relatifs à des sociétés.

De plus, de multiples délits relatifs à la fiscalité et à la lutte anti-blanchiment d’argent auraient été commis.

Le ministère de la Défense a fait savoir dans un communiqué qu’il prenait la situation « très au sérieux » et qu’il ne fera preuve d’aucune tolérance pour les actes de corruption.

Le ministère a fait savoir que sa Division du Génie et de la Construction « mène des projets nationaux à grande échelle, avec notamment la reconstruction de la majorité des bases militaires, la relocalisation historique des bases de l’armée depuis le centre du pays vers les régions du Neguev et de Galilée au bénéfice du développement économique et du développement urbain, la démarcation des frontières du pays, des projets sécuritaires et encore bien plus ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.