Des habitants de Melbourne accusent des Hassidim de violer le confinement
Rechercher

Des habitants de Melbourne accusent des Hassidim de violer le confinement

Des vidéos montrent des gens criant sur des Juifs orthodoxes sortant d'une école de la ville ; selon la police de l'État de Victoria, il n'y a pas de violation des consignes

Un groupe de juifs ultra-orthodoxes est vu à Melbourne, en Australie, le 10 octobre 2020. (Capture d'écran : Twitter)
Un groupe de juifs ultra-orthodoxes est vu à Melbourne, en Australie, le 10 octobre 2020. (Capture d'écran : Twitter)

JTA – Des résidents de Melbourne en colère ont affronté un groupe de Juifs ultra-orthodoxes dans la ville australienne qui semblait violer les règles de confinement relatives au coronavirus.

Le Daily Mail Australia a rapporté qu’un groupe de Juifs, possiblement affiliés à la communauté hassidique de Satmar, a été filmé à la sortie de l’école Adass Israel, dans le sud de Melbourne, samedi soir.

Dans des vidéos mises en ligne, on peut entendre les résidents crier contre le groupe et leur dire qu’ils enfreignent les règles de confinement. Dans une des vidéos, un homme juif semble poursuivre un homme qui filmait la scène.

« Ces gens enfreignent les consignes relatives au corona et ils essaient de m’attaquer… ils essaient de m’attaquer », a déclaré la personne qui filme, en s’enfuyant.

La police de l’État de Victoria a déclaré au Daily Mail Australia qu’il n’y avait eu aucune violation des consignes de confinement relatives au coronavirus.

Melbourne est soumis à un confinement destiné à enrayer la pandémie de coronavirus. Les rassemblements sont limités à cinq personnes issues de deux foyers. Les résidents ont pour instruction de rester dans un rayon de 5 km autour de leur domicile et de ne s’aventurer à l’extérieur que pour faire de l’exercice, acheter de la nourriture, travailler, aller à l’école et s’occuper des enfants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...