Des hôpitaux ouvrent des unités souterraines pour les nombreux patients Covid-19
Rechercher

Des hôpitaux ouvrent des unités souterraines pour les nombreux patients Covid-19

Les hôpitaux Rambam et Beilinson affirment qu'ils pourront bientôt accueillir des "centaines" de patients à la fois, alors qu'Israël enregistre 577 cas graves

Un exercice au Rambam Health Care Campus pour transformer le parking souterrain en hôpital d'urgence pour un grand nombre de patients atteints de coronavirus. (Avec l'aimable autorisation du Rambam Health Care Campus)
Un exercice au Rambam Health Care Campus pour transformer le parking souterrain en hôpital d'urgence pour un grand nombre de patients atteints de coronavirus. (Avec l'aimable autorisation du Rambam Health Care Campus)

Alors que le nombre de patients gravement malades infectés par le coronavirus atteint des niveaux records, deux des plus grands hôpitaux israéliens rouvrent leurs services médicaux souterrains de guerre pour en faire des installations spéciales pour le coronavirus.

Les deux établissements en question sont le centre médical Rambam à Haïfa et l’hôpital Beilinson dans la ville centrale de Petah Tikva.

À Rambam, l’actuel centre de 70 lits pour le coronavirus accueille déjà 65 patients, dont 10 sont reliés à des respirateurs, un à une machine ECMO, 26 sont classés dans la catégorie des affections graves et 13 dans celle des affections modérées, selon le site d’information Ynet.

Le service sera transféré dans le centre souterrain au cours des deux prochaines semaines, ont fait savoir les responsables. L’installation souterraine ouvrira avec 110 lits dans un premier temps, mais pourra être agrandie jusqu’à 770 lits, dont 170 bénéficieront de respirateurs artificiels.

L’hôpital dit espérer que le transfert sera terminé avant la fête de Yom Kippour, qui commence le 27 septembre. Les équipes coronavirus de Rambam se sont déjà entraînées dans les nouvelles installations ces dernières semaines « pour apprendre à fonctionner dans un espace différent des services auxquels elles sont habituées », a déclaré l’hôpital dans un communiqué jeudi.

L’hôpital Beilinson au centre médical Rabin à Petah Tikva. (Wikimedia Commons)

L’installation souterraine a été construite pour servir d’hôpital à l’épreuve des roquettes après que Haïfa a été bombardée par des missiles en provenance du Liban pendant la Seconde Guerre du Liban en 2006.

C’est une histoire similaire à Beilinson, qui a ouvert mercredi son installation souterraine, réaménagée pour les patients atteints de coronavirus. Elle contient 206 lits, dont 200 équipés de respirateurs – et accueillera dès vendredi 40 patients provenant d’hôpitaux du nord dont les unités de traitement du coronavirus sont surchargées.

Les installations de Beilinson ont été construites en seulement deux mois par le département de l’ingénierie et de la construction du ministère de la Défense.

Israël est sur le point d’entamer un confinement national large et illimité avant la fête de Rosh HaShana, qui durera au moins trois semaines, selon les responsables, mais qui pourrait durer plus longtemps si la montée en flèche du virus n’est pas réduite.

Israël a vu les cas de virus augmenter ces dernières semaines, ce qui lui donne l’un des taux d’infection par habitant les plus élevés au monde. Mardi, le pays a atteint un record historique d’environ 5 500 nouveaux cas – mercredi, le chiffre est retombé à 4 546 nouveaux cas, selon les données du ministère de la Santé publiées jeudi.

Un technicien procède à un test de diagnostic du coronavirus dans un laboratoire de l’hôpital Rambam à Haïfa, le 17 mars 2020. (Yossi Aloni/Flash90)

Ce chiffre est encore bien plus élevé que les 1 000 cas quotidiens que le ministère de la Santé vise avant d’envisager la levée de certaines mesures de confinement, qui se traduiront notamment par une restriction des déplacements, la fermeture des sites de loisirs et la fermeture du système éducatif.

Plus de 1 200 personnes sont hospitalisées avec le virus, et 577 patients se trouvent dans un état grave, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Depuis le début de la pandémie, 172 322 personnes en Israël ont été infectées par le coronavirus, soit près de 2 % de la population. 1 169 en sont décédées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...