Des impacts de balles dans une synagogue et des tombes pillées en Ukraine
Rechercher

Des impacts de balles dans une synagogue et des tombes pillées en Ukraine

La fusillade à Krementchouk passée sous silence « pour éviter la panique » dans la communauté juive; des pilleurs de tombes auraient exposé et dispersé des restes humains à Pikov

La synagogue de Kremechuk en Ukraine (Crédits: Foundation for Jewish Heritage/The Center for Jewish Art)
La synagogue de Kremechuk en Ukraine (Crédits: Foundation for Jewish Heritage/The Center for Jewish Art)

JTA — Au cours de deux incidents séparés troublants en Ukraine, des impacts de balles ont été découverts dans une synagogue et des pilleurs de tombes auraient fait une descente dans une fosse commune remontant à la Shoah, exposant et dispersant des restes humains.

Une fusillade à la synagogue de Krementchouk, une ville située à 200 km au sud-est de Kiev, s’est produite au début du mois dernier mais n’a été rapportée par la communauté juive locale que lundi. Ce décalage avait pour but « d’éviter la panique dans la communauté juive de la ville », a rapporté le site d’information Jewish.ru, citant un porte-parole de la Communauté juive unie d’Ukraine, un groupe d’intérêt communautaire.

Personne n’a été blessé dans l’incident.

Des sites juifs ont été vandalisés à plusieurs reprises à Krementchouk ces dernières années.

En 2016, la tombe d’un rabbin hassidique local a été incendiée. Le même site a été vandalisé en 2013, 2014 et 2015, parfois avec des symboles nazis peints à la bombe.

En 2012, des individus non identifiés ont tenté de mettre le feu à la synagogue et en 2009, de la peinture a été jetée sur le bâtiment.

La profanation de la tombe s’est produite dans le village de Pikov, situé à 180 kilomètres au sud-ouest de Kiev, selon Eduard Dolinsky, directeur du Comité juif ukrainien, un autre groupe juif. Il a rapporté l’incident sur Facebook samedi et a publié des photos d’os dépassant d’un trou dans le sol.

« Les nazis et les collaborateurs locaux ont abattu plus d’un millier de Juifs, y compris des femmes et des enfants en mai 1942 », a déclaré Dolinsky. « Aujourd’hui, certaines personnes inhumaines cherchent de l’or dans leur tombe. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...