Des Israéliens détruisent une centaine d’oliviers palestiniens
Rechercher

Des Israéliens détruisent une centaine d’oliviers palestiniens

L'armée dit avoir dispersé des Israéliens qui ont été impliqués dans 8 attaques de ce genre depuis l'assassinat d'un rabbin par des Palestiniens

Jacob Magid est le correspondant implantations du Times of Israël

Des habitants d'implantations israéliennes pris en photo en train d'arracher des oliviers à proximité du village de Kalil, le 15 septembre 2017 (Autorisation : Courtesy: Yesh Din)
Des habitants d'implantations israéliennes pris en photo en train d'arracher des oliviers à proximité du village de Kalil, le 15 septembre 2017 (Autorisation : Courtesy: Yesh Din)

Une cinquantaine d’Israéliens masqués de l’implantation de Yitzhar, au nord de la Cisjordanie, ont détruit plus de 100 oliviers samedi à l’extérieur du village palestinien voisin de Hawara, a déclaré un groupe de défense des droits de l’homme.

Alors que des résidents de l’implantation brisaient les branches des arbres, des images filmées par des militants du groupe Yesh Din montrent des soldats de Tsahal semblant se tenir là et ne pas réagir.

Cependant, une porte-parole de l’armée a déclaré que les soldats avaient dispersé les Israéliens peu après leur arrivée sur les lieux. C’est la huitième attaque de ce genre menée par les résidents de l’implantation contre leurs voisins Palestiniens ces derniers jours, a-t-elle ajouté.

Cette hausse de la violence survient après que des terroristes palestiniens ont tué le rabbin Raziel Shevach dans une fusillade en voiture devant l’avant-poste de Havat Gilad la semaine dernière.

Une photo non-datée de Raziel Shevah, tué dans un attentat terroriste en Cisjordanie, le 9 janvier 2018 (Crédit :Yeshivat Roeh Yisrael)

Ce père de six enfants, âgé de 35 ans, rentrait chez lui dans la communauté du nord de la Cisjordanie mardi, quand il a été abattu. Les forces de sécurité israéliennes sont toujours à la recherche de ses assassins.

Lors des funérailles de Shevach, mercredi, des dizaines de personnes ont interrompu l’éloge du ministre de l’Éducation, Naftali Bennett, en appelant à la « vengeance ».

Quelques heures plus tard, des Israéliens ont été filmés en train de lancer des pierres dans les villages palestiniens voisins de Farata et Jit. Des dommages importants ont été causés à plusieurs maisons.

Jeudi, plus de 100 résidents d’implantations, dirigés par le groupe d’extrême droite Otzma Yehudit, ont temporairement bloqué les entrées à Naplouse lors d’une manifestation appelant l’armée israélienne à rétablir les points de contrôle permanents autour de la ville palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...