Des Israéliens organisent une manifestation anti-Netanyahu à San Francisco
Rechercher

Des Israéliens organisent une manifestation anti-Netanyahu à San Francisco

Des dizaines de personnes ont manifesté contre le Premier ministre israélien en raison de ses inculpations dans des affaires de corruption

Des Israéliens vivant à Bay Area protestant à San Francisco contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 31 juillet 2020. (Capture d'écran: Facebook)
Des Israéliens vivant à Bay Area protestant à San Francisco contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le 31 juillet 2020. (Capture d'écran: Facebook)

Vendredi, des dizaines d’expatriés israéliens vivant à Bay Area ont manifesté à San Francisco en solidarité avec le mouvement de protestation actuel contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu en Israël.

Les dizaines de manifestants qui ont participé à l’évènement américain portaient des pancartes avec des slogans contre Netanyahu, faisant référence à ses inculpations dans des affaires de corruption, et l’ont accusé de nuire à la démocratie en Israël. La manifestation s’est tenue à côté du Golden Gate Bridge, dans un clin d’œil aux récentes manifestations qui ont lieu chaque weekend sur des ponts et des passerelles de routes rapides à travers Israël.

Dans une vidéo de la manifestation, les manifestants ont chanté la chanson populaire « Kol Ha’Olam Kulo Gesher Tzar Me’od » — « le monde entier est un pont étroit ».

L’événement a été organisé par un groupe d’activiste nommé « UnXeptable », selon lequel les déboires de Netanyahu avec la justice ne lui permettent pas de servir en tant que Premier ministre.

לפנות בוקר (שעון ישראל) באזור המפרץ בסן פרנסיסקו. המחאה מתפשטת ליבשות נוספות.

פורסם על ידי ‏מחאת היחידים‏ ב- יום שבת, 1 באוגוסט 2020

L’événement de San Francisco est survenu alors que des manifestations ont encore eu lieu samedi soir à travers Israël. En plus des manifestations sur les ponts et passerelles, des rassemblements ont aussi été organisés devant la résidence du Premier ministre à Jérusalem et devant la maison privée de Netanyahu dans la ville côtière de Césarée.

Pendant des semaines, les manifestants ont tenu des manifestations régulières devant la résidence du Premier ministre mais aussi à Tel Aviv et dans d’autres secteurs, appelant le Premier ministre à démissionner en raison de son inculpation pour des charges de corruption. Ces dernières semaines, ils ont été rejoints par les personnes manifestant contre les politiques économiques du gouvernement pendant la crise du coronavirus, avec des milliers de manifestants dans les rues.

Les dernières manifestations ont vu une augmentation alarmante des violences avec des attaques de contre-manifestants d’extrême droite, et des échauffourées entre les manifestants anti-gouvernement et la police.

Netanyahu est jugé pour une série d’affaires dans lesquelles il est accusé d’avoir reçu des cadeaux d’amis milliardaires et d’avoir cherché à proposer des faveurs à des magnats des médias en échange d’une couverture médiatique favorable pour lui et sa famille. Le Premier ministre a nié toute malversation, il accuse les médias et les forces de l’ordre de mener une chasse aux sorcières visant à l’évincer du pouvoir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...