Des journalistes attaqués par des résidents d’implantations en Cisjordanie
Rechercher

Des journalistes attaqués par des résidents d’implantations en Cisjordanie

L'équipe de la Douzième chaîne a été agressée à coups de matraque et a essuyé des jets de pierres lors de heurts entre oléiculteurs palestiniens et résidents d'implantations

Un résident d'implantation armé d'un bâton (G) s'en prend au journaliste de la Douzième chaîne Ohad Hemo lors de heurts avec des cueilleurs d'olives palestiniens dans le village cisjordanien de Bourka, le 13 octobre 2020. (Capture écran/ Twitter)
Un résident d'implantation armé d'un bâton (G) s'en prend au journaliste de la Douzième chaîne Ohad Hemo lors de heurts avec des cueilleurs d'olives palestiniens dans le village cisjordanien de Bourka, le 13 octobre 2020. (Capture écran/ Twitter)

Une équipe de journalistes israéliens a été attaquée par des résidents d’implantations mardi lors d’échauffourées avec des oléiculteurs palestiniens en Cisjordanie.

Ohad Hemo de la Douzième chaîne et son cameraman faisaient un reportage sur les habitants de Bourka, un village près de Ramallah. Ils étaient accompagnés de bénévoles palestiniens pour les protéger pendant la cueillette des olives.

Alors que le groupe se dirigeait vers les oliviers, ils se sont retrouvés nez à nez avec plusieurs Israéliens de l’avant-poste d’Oz Zion, qui ont tenté de les empêcher d’approcher. Une altercation a éclaté entre les deux camps lorsqu’un des volontaires a poussé un résident de l’avant-poste qui avait demandé à un Palestinien de ne pas le toucher.

Lors des heurts, certains des habitants ont lancé des pierres sur Ohad Hemo et son cameraman, et l’un d’eux a frappé le journaliste au bras à l’aide d’un bâton.

“Dégagez d’ici, vous trahissez les vôtres », a hurlé l’un des résidents de l’avant-poste à Ohad Hemo.

Le reporter et son cameraman ont ensuite quitté la zone alors que les Israéliens continuaient à lancer des pierres. Leurs blessures ne semblaient pas nécessiter de soins médicaux.

Les affrontements ont pris fin lorsqu’un groupe de soldats israéliens est arrivé sur les lieux, a rapporté la chaîne.

Selon l’agence de presse officielle de l’Autorité palestinienne Wafa, deux Palestiniens ont été blessés lors des tensions.

L’incident s’est produit alors que la récolte des olives, qui voit régulièrement éclater des heurts entre Palestiniens et résidents d’implantations israéliens, commence.

Selon Yesh Din, un groupe de défense des droits, 14 faits de vandalisme et de destruction liés à la récolte des olives ont été recensés depuis le 5 octobre, dont cinq agressions de résidents d’implantations contre des agriculteurs palestiniens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...