Des Juifs orthodoxes dans l’Alabama en hommage à Martin Luther King
Rechercher

Des Juifs orthodoxes dans l’Alabama en hommage à Martin Luther King

Le groupe qui venait de Washington a passé le Shabbat à Selma, la ville où Martin Luther King Jr. et le rabbin Abraham Joshua Heschel ont marché côte à côte pour les droits civiques

Le rabbin Abraham Joshua Heschel (deuxième à droite), lors de la marche à Selma avec le Révérend Martin Luther King, Jr., Ralph Bunche, le républicain John Lewis, le révérend Fred Shuttlesworth et le révérend CT Vivian. (Crédit : Autorisation de Susannah Heschel)
Le rabbin Abraham Joshua Heschel (deuxième à droite), lors de la marche à Selma avec le Révérend Martin Luther King, Jr., Ralph Bunche, le républicain John Lewis, le révérend Fred Shuttlesworth et le révérend CT Vivian. (Crédit : Autorisation de Susannah Heschel)

Plus de 100 membres de la Synagogue Nationale Orthodoxe de Washington se sont rendus à Selma, dans l’état de l’Alabama, pour visiter le Temple réformé de Mishkan Israel.

Le rabbin Shmuel Herzfeld de la Synagogue Nationale orthodoxe a expliqué que la visite avait pour objectif “d’apprendre ce qu’avait été le mouvement des droits civiques” à Selma, à cette époque où le révérend Martin Luther King Jr. et le rabbin Abraham Joshua Heschel avaient traversé ensemble le pont Edmund Pettus en signe de solidarité religieuse en 1965.

La date de ce déplacement avait été choisie pour coïncider avec le week-end correspondant à la tenue de la Journée consacrée à Martin Luther King Jr.

Des politiciens de Selma ont rejoint ces visiteurs juifs pour le Shabbat. Ils ont dégusté leur repas de Shabbat ensemble, dansé, puis traversé le quartier de Selma en écoutant son histoire.

https://twitter.com/currentnewspage/status/821070381679185920/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

La petite communauté juive de Selma a pratiquement disparu ces dernières années.

Cela fait plusieurs décennies que le Temple Mishkan n’a plus de rabbin à temps plein, et le bâtiment historique s’est considérablement dégradé, selon le journal.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...