Des lettres du congrès US demandent à Pompeo de protéger Israël face à la CPI
Rechercher

Des lettres du congrès US demandent à Pompeo de protéger Israël face à la CPI

Selon les courriers, signés par des membres des deux partis, l'acceptation par les procureurs des revendications palestiniennes sur les territoires sont "un jugement politique"

La Cour pénale internationale, ou CPI, à La Haye, Pays-Bas. (AP Photo/Peter Dejong)
La Cour pénale internationale, ou CPI, à La Haye, Pays-Bas. (AP Photo/Peter Dejong)

WASHINGTON (JTA) — Des courriers signés par des sénateurs et des représentants de la Chambre, issus des deux partis, ont vivement recommandé au secrétaire d’Etat Mike Pompeo de protéger les Israéliens face aux poursuites de la Cour pénale internationale.

Ces lettres, fortement soutenues par le lobby pro-israélien de l’AIPAC, notent la décision récente prise par la CPI d’accepter la « Palestine » en tant qu’Etat bénéficiant du statut nécessaire pour porter plainte.

« En acceptant les revendications territoriales palestiniennes sur la Cisjordanie, Jérusalem-Est et Gaza, les procureurs émettent un jugement politique qui ne peut que biaiser une enquête ou un procès à venir », exprime la missive écrite par le sénateur démocrate du Maryland Ben Cardin et par le sénateur républicain de l’Ohio Rob Portman. « Etablir les frontières d’un futur Etat palestinien est une décision politique qui doit être déterminée par le biais de négociations entre Israël et les Palestiniens. »

Le courrier de la Chambre, à l’initiative d’Elaine Luria, représentante démocrate de Virginie, et de Mike Gallagher, représentant républicain du Wisconsin, reprend les mêmes éléments. Cardin et Luria sont Juifs.

Ces courriers viendront apporter officiellement un soutien du Congrès à un positionnement qui est déjà celui de l’administration Trump, clairement déterminée à déjouer les poursuites, par la Cour pénale internationale, intentées à l’encontre des Etats-Unis et d’Israël.

Si les missives sont bipartisanes, davantage de républicains que de démocrates les ont signées. Les démocrates les ayant ratifiées sont des modérés du parti – particulièrement au sujet de la politique israélienne.

Par ailleurs, onze démocrates ont appelé Pompeo, dans la journée de jeudi, à s’exprimer contre le projet du Premier ministre Benjamin Netanyahu d’annexer des pans de la Cisjordanie, avançant la même logique que celle avancée dans les lettres sur la CPI : l’annexion, en effet, devancerait un accord de statut final.

Quatre membres juifs du Congrès ont signé ce communiqué qui demande également à Pompeo « d’approuver des négociations directes entre les parties en réaffirmant des décennies de politique étrangère américaine bipartisane ».

Les signataires juifs sont les représentants Jan Schakowsky de l’Illinois, John Yarmuth du Kentucky, Alan Lowenthal de Californie et Andy Levin du Michigan.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...