Des manifestants associés à Black Lives Matter scandent des chants anti-Israël
Rechercher

Des manifestants associés à Black Lives Matter scandent des chants anti-Israël

La Coalition juive républicaine a rendu le mouvement "Black Lives Matter" responsable de cette manifestation anti-israélienne à Washington

Des manifestants lors d'une manifestation Black Lives Matter à Washington, D.C., le 1 juillet 2020. (Capture d'écran Nic Rowan/Twitter)
Des manifestants lors d'une manifestation Black Lives Matter à Washington, D.C., le 1 juillet 2020. (Capture d'écran Nic Rowan/Twitter)

Mercredi, lors d’une protestation pro-palestinienne à Washington, des manifestants ont associé le mouvement Black Lives Matter à la cause palestinienne. Ils ont chanté : « Israël, nous te connaissons, tu assassines des enfants, aussi. »

La manifestation a été présentée par ses organisateurs, un groupe d’étudiants connu sous le nom de
« Harvard Out of Occupied Palestine », comme un événement en soutien au Jour de colère de l’Autorité palestinienne et d’autres groupes afin de protester contre le plan annoncé d’Israël d’annexer 30 % de la Cisjordanie après le 1er juillet.

Nicolas Rowan, auteur du The Washington Examiner, a publié une vidéo de la manifestation sur Twitter.

Les slogans alternaient entre « Black Lives Matter! » et « Palestinian Lives Matter! »

La manifestation, partie du Lincoln Memorial jusqu’au Capitole, était dirigée par un étudiant d’Harvard, Christian Tabash. Il a lu un poème sur les crimes d’Israël à l’égard des musulmans palestiniens, selon The Examiner. Le poème faisait référence à Israël comme « un maître marionnettiste des continents », une vieille théorie conspirationniste selon laquelle les Juifs dirigeraient le monde.

Tabash a souligné a plusieurs reprises que le mouvement palestinien était « intrinsèquement lié à Black Lives Matter » et a appelé à couper les financements aux départements de police.

La Coalition juive républicaine a réagi dans un communiqué : « Nous sommes horrifiés par la haine vicieuse des manifestants du Black Lives Matter. La charte de Black Lives Matter est remplie de mensonges anti-Israël et antisémites. C’est profondément choquant, mais pas surprenant, d’entendre ces sentiments chantés dans les rues de Washington. »

Le communiqué a appelé l’ancien vice-président Joe Biden, « en tant que porteur de l’étendard du parti Démocrate, à condamner ces chants antisémites par des manifestants Black Lives Matter ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...