Rechercher

Des mariés palestiniens traversent une brèche dans la clôture en Cisjordanie

La mariée, le marié et les invités sont vus en train de marcher à travers la barrière pour poursuivre les festivités en Israël, soulignant le manque de contrôle aux frontières

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Capture d'écran d'une vidéo montrant une mariée et un marié palestiniens traversant en Israël par une brèche dans la barrière de sécurité de Cisjordanie. (Crédit : Twitter)
Capture d'écran d'une vidéo montrant une mariée et un marié palestiniens traversant en Israël par une brèche dans la barrière de sécurité de Cisjordanie. (Crédit : Twitter)

Une vidéo, montrant des jeunes mariés palestiniens passant par une brèche dans la barrière de sécurité de Cisjordanie pour entrer en Israël, a mis en évidence la nature poreuse de la barrière, qui est censée empêcher les Palestiniens d’entrer dans le pays sans contrôle dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

La vidéo circule depuis la semaine dernière sur l’application de partage de vidéos Tiktok, rapporte le site Ynet dimanche.

Dans ce court clip, un couple de jeunes mariés de Jénine est filmé en train de franchir ouvertement la barrière frontalière par l’une de ses nombreuses brèches, près du village de Jalamah, dans le nord de la Cisjordanie. Le couple – le marié en costume et la mariée en robe blanche – était accompagné de plusieurs autres personnes et d’un caméraman alors qu’ils se promenaient calmement en plein jour à travers une grande ouverture dans la clôture de barbelés, puis passaient par une autre grande ouverture dans une clôture plus solide.

À l’intérieur d’Israël, une voiture attendait pour emmener le couple vers une destination inconnue où on les voit, apparemment plus tard et à l’intérieur du pays, danser avec d’autres personnes pour célébrer le mariage.

Un texte accompagnant la vidéo partagée déclarait : « Le passage clandestin d’une mariée de la région de Jénine vers la zone intérieure occupée via la brèche de Jalamah », une expression utilisée par de nombreux Palestiniens pour désigner le territoire israélien.

« Il n’y a rien qui s’oppose à la volonté du peuple palestinien », peut-on lire dans le texte.

On ignore quand la vidéo a été filmée.

Selon le journal, la vidéo a été visionnée plus de 600 000 fois au cours des quatre premiers jours suivant sa mise en ligne, et a recueilli des dizaines de milliers de mentions « j’aime » et de partages.

L’armée israélienne a commenté l’article, en déclarant : « Le vandalisme de la clôture et la création d’ouvertures permettant une entrée incontrôlée sur le territoire israélien constituent un risque pour la sécurité et une violation grave de la loi. »

L’armée a affirmé que les forces sont déployées dans la zone « en fonction des évaluations de la situation » et utilisent divers moyens contre toute personne identifiée comme vandalisant la clôture de sécurité ou engagée dans des activités terroristes.

Les Israéliens qui vivent dans des communautés proches de la barrière de sécurité se plaignent depuis (très) longtemps des brèches qui permettent aux Palestiniens de passer illégalement en Israël.

Plusieurs milliers d’entre eux font ce voyage chaque jour, généralement pour se rendre au travail. Toutefois, une petite minorité d’entre eux se livrent à des activités terroristes ou commettent des attentats.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...