Des milliers de manifestants à Tel Aviv pour réclamer une aide financière
Rechercher

Des milliers de manifestants à Tel Aviv pour réclamer une aide financière

Un porte-parole du Likud a fait par ailleurs un parallèle douteux avec des manifestants "drapeau noir" et des fascistes

Manifestation à Tel Aviv le 30 avril 2020 pour une aide économique accrue (Crédit : capture d'écran Twitter)
Manifestation à Tel Aviv le 30 avril 2020 pour une aide économique accrue (Crédit : capture d'écran Twitter)

Des milliers de propriétaires de petites entreprises et de travailleurs indépendants se sont rassemblés jeudi sur la place Yitzhak Rabin à Tel Aviv pour réclamer une aide gouvernementale accrue et un assouplissement des restrictions pour leur permettre de retourner au travail, a rapporté la Douzième chaîne.

La police tente de faire respecter les règles de distanciation sociale sur la place, qui a accueilli d’autres manifestations où les participants se tenaient à plusieurs mètres les uns des autres.

En amont de la manifestation, la mairie de Tel Aviv avait posé des marqueurs pour maintenir la distance, où l’on pouvait lire « préserver la démocratie, préserver la santé ».

Le parti Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu a fustigé des manifestants du « drapeau noir » qui s’étaient rassemblés devant la Cour suprême plus tôt dans la journée de jeudi.

Les manifestants se sont rassemblés pour s’opposer à un accord de coalition qui permettrait à Netanyahu de conserver le pouvoir malgré les trois inculpations dont il fait l’objet. L’accord nécessitera par ailleurs de grands changements dans les lois fondamentales constitutionnelles israéliennes qui seront réécrites en l’espace quelques jours, et sans presque aucune participation de la population.

« L’intimidation des manifestants d’extrême gauche en chemises noires et les cris de bataille rappellent à tous points de vue les manifestations fascistes », a déclaré le porte-parole du Likud.

Les manifestants s’étaient rangés de façon ordonnée pour se tenir à distance les uns des autres conformément aux directives de distanciation sociale édictées par le gouvernement de Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...