Rechercher

Des ministres Meretz rencontreront Mahmoud Abbas à Ramallah la semaine prochaine

Le ministre de la Défense, Benny Gantz (Kakhol lavan) avait rencontré Abbas à Ramallah en août avant d'annoncer une série d'initiatives visant à aider l'AP

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas prend la parole lors d'une réunion du comité exécutif de l'OLP et du comité central du Fatah au siège de l'Autorité palestinienne, dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, le 12 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohammed)
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas prend la parole lors d'une réunion du comité exécutif de l'OLP et du comité central du Fatah au siège de l'Autorité palestinienne, dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, le 12 mai 2021. (Crédit : AP Photo/Majdi Mohammed)

Le président de l’Autorité palestinienne (AP) Mahmoud Abbas rencontrera les ministres israéliens de gauche Issawi Frej et Nitzan Horowitz la semaine prochaine à Ramallah, a confirmé jeudi un porte-parole du bureau de Frej.

Mahmoud Abbas rencontrait rarement ses homologues israéliens sous la précédente administration du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a vu les liens entre Israël et l’AP devenir de plus en plus tendus.

Mais les responsables du nouveau gouvernement, dirigé par le Premier ministre Naftali Bennett (Yamina), se sont engagés à renforcer le gouvernement impopulaire d’Abbas pour contrer la popularité de son rival, le groupe terroriste palestinien du Hamas, auprès de la population palestinienne.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz (Kakhol lavan) avait rencontré Abbas à Ramallah en août avant d’annoncer une série d’initiatives visant à aider l’AP.

M. Horowitz, à la tête du ministère de la Santé, a rencontré son homologue de l’AP, M. Mai al-Kaila, fin juillet. Frej, qui détient quant à lui le portefeuille de la Coopération régionale, a rencontré plusieurs hauts responsables de l’AP.

Bennett a, cependant, été clair sur le fait qu’il n’y aura pas de retour au processus de paix sous le gouvernement actuel. Champion de longue date du mouvement d’implantations, Bennett s’oppose à la création d’un État palestinien en Cisjordanie, à Gaza et à Jérusalem-Est.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...