Des munitions de la guerre de 39-45 sur le site d’une usine Tesla à Berlin
Rechercher

Des munitions de la guerre de 39-45 sur le site d’une usine Tesla à Berlin

Les autorités allemandes ont rapporté que 85 kilogrammes de munitions de la Seconde Guerre mondiale avaient été retrouvés sur le site en construction

Vue sur Berlin (Crédit : CC BY-SA A.Savin/Wikimedia Commons/File)
Vue sur Berlin (Crédit : CC BY-SA A.Savin/Wikimedia Commons/File)

Alors que les dirigeants mondiaux discutent de l’héritage de la Seconde Guerre mondiale et de la Shoah à Jérusalem, des ouvriers du bâtiment de Berlin sont tombées sur une autre forme de vestige de cette guerre.

Les autorités allemandes ont rapporté que 85 kilogrammes de munitions de la Seconde Guerre mondiale avaient été retrouvés sur le site où Tesla prévoit de construire sa première usine européenne.

Mercredi, le journal local Maerkische Oderzeitung a cité des officiels estimant qu’environ 25 bombes non explosées pourraient avoir été retrouvées dans un site partiellement boisé aux alentours de Berlin, la capitale allemande.

Des milliers de bombes non explosées qui avaient été larguées au-dessus de l’Allemagne nazie par les forces américaines, britanniques et russes n’ont toujours pas été retrouvées, même 74 ans après la fin de la guerre.

Rien que cette semaine, des démineurs ont dû évacuer des zones centrales de Cologne et de Berlin pour désamorcer des équipements militaires non explosés retrouvés dans des chantiers de construction de ces villes.

L’immense site que Tesla prévoit de construire à Gruenheide a récemment été évalué à presque 41 millions d’euros. L4entreprise dirigée par Elon Musk veut commencer à produire 150 000 voitures électriques par an à partir de la mi-2021, avec pour projet d’augmenter ce nombre à un demi-million annuellement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...