Des obus israéliens tirés dans une zone frontalière disputée du Liban – média
Rechercher

Des obus israéliens tirés dans une zone frontalière disputée du Liban – média

L'armée confirme que ses activités ont entraîné des départs de feu près du mont Dov disputé ; les militaires libanais clament que des bombes incendiaires ont été lâchées par drone

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

De la fumée s'élève d'un feu allumé par Israël à proximité de la frontière entre Israël et le Liban, dans le secteur disputé du mont Dov, le 1er septembre 2019 (Crédit : Twitter)
De la fumée s'élève d'un feu allumé par Israël à proximité de la frontière entre Israël et le Liban, dans le secteur disputé du mont Dov, le 1er septembre 2019 (Crédit : Twitter)

Les militaires israéliens auraient lancé des obus d’artillerie sur une portion de territoire disputée se situant sur la frontière avec le Liban dans la journée de dimanche dans un contexte de tensions accrues, a fait savoir une chaîne d’information affiliée au Hezbollah.

L’armée israélienne a confirmé avoir mené des « activités » dans le nord d’Israël, entraînant un départ de feu à proximité de la frontière. Elle s’est toutefois refusée à commenter la nature de ces actions.

Selon la chaîne Al-Manar, qui est affiliée au groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah, Tsahal a tiré ces obus d’artillerie dans les collines situées aux abords du village de Kfar Chouba, à proximité d’un territoire disputé le long de la frontière, connu en Israël sous le nom de mont Dov et au Liban sous celui des Fermes de Shebaa.

L’armée israélienne a précisé dans un communiqué que les militaires israéliens avaient également envoyé un drone qui avait lâché un dispositif incendiaire dans le secteur, déclenchant un petit feu qui a pu être éteint par les résidents de la zone.

Al-Manar a également partagé des photographies d’obus d’artillerie qui auraient été lancés par l’armée israélienne.

Les résidents du nord d’Israël ont fait savoir qu’ils avaient constaté une activité militaire accrue dans la région, dans la matinée de dimanche, avec des soldats dressant des barrages routiers le long des autoroutes locales et de nombreux avions militaires qui ont survolé le secteur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...