Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Des Palestiniens ont posé une bombe dans un lieu saint de Cisjordanie

Après que l'engin a été désamorcé, environ 1 000 fidèles juifs ont visité le tombeau de Joseph de Naplouse. Les habitants ont créé une émeute et jeté des pierres

Judah Ari Gross est le correspondant du Times of Israël pour les sujets religieux et les affaires de la Diaspora.

Des Juifs au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, tandis que des soldats israéliens montent la garde, en février 2010. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)
Des Juifs au Tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, tandis que des soldats israéliens montent la garde, en février 2010. Illustration. (Crédit : Abir Sultan/Flash90)

Les soldats du génie de l’armée israélienne ont neutralisé un engin explosif relié à un téléphone portable qui avait été posé à l’entrée du lieu saint du tombeau de Joseph dans la ville de Naplouse, tôt dans la matinée de mardi, alors que devait avoir lieu une visite d’environ 1 000 fidèles juifs, ont fait savoir les militaires.

Aucune blessure ou dégât significatif n’a résulté de cette explosion contrôlée et le pèlerinage au tombeau a pu avoir lieu comme prévu, a indiqué un porte-parole de l’armée.

Les 1 000 fidèles environ ont été escortés jusqu’au tombeau de Joseph – qui serait le lieu où a été inhumé le patriarche biblique – par des soldats, des gardes-frontières et des agents de police israéliens, a ajouté l’armée.

Selon les militaires, alors que le groupe quittait la zone, des habitants locaux ont commencé à jeter des pierres sur les troupes et sur les bus, ne causant aucune blessure mais de légers dommages aux véhicules.

L’un des émeutiers a été arrêté, a dit l’armée.

https://www.facebook.com/QudsN/videos/1886754328068126/

Ailleurs en Cisjordanie, les soldats de l’armée israélienne ont arrêté 10 suspects palestiniens dans des opérations menées avant l’aube. Deux armes à feu illégales ont été saisies par les militaires israéliens à Silwad, au nord-est de Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie.

Des pèlerinages de civils israéliens ou étrangers au tombeau de Joseph, un lieu saint, attisent fréquemment des violences. Dans le passé, des habitants de Naplouse avaient attaqué des groupes en visite sur le site à l’aide de pierres, de cocktails Molotov et de tirs.

En résultat, ceux qui désirent se rendre sur le site doivent impérativement être escortés par des militaires.

Le groupe des droits de l’Homme de gauche BTselem a condamné cette pratique de routine, disant « qu’Israël a préféré les intérêts des fidèles juifs aux droits des habitants palestiniens, à leur sécurité, à leur sûreté et à leurs habitudes quotidiennes ».

Au mois d’août, deux Palestiniens avaient été blessés par balles par des soldats israéliens qui offraient une protection à des fidèles juifs en visite au tombeau de Joseph.

Au mois d’octobre 2015, des émeutiers palestiniens avaient mis le feu au lieu saint. Il avait été restauré et avoir rouvert ses portes quelques semaines plus tard.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.