Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Des Palestiniens tirent sur un poste militaire ; 17 suspects arrêtés lors de raids

Aucun soldat n'a été blessé ; les résidents de l'implantation de Psagot ont reçu l'ordre de se confiner pendant 3 heures après une infiltration présumée

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes israéliennes procèdent à l'arrestation de suspects palestiniens en Cisjordanie, le 2 février 2023. (Crédit : armée israélienne)
Des troupes israéliennes procèdent à l'arrestation de suspects palestiniens en Cisjordanie, le 2 février 2023. (Crédit : armée israélienne)

Des Palestiniens armés ont ouvert le feu sur un poste militaire près de la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, tôt jeudi, alors que les troupes effectuaient des raids intensifs en Cisjordanie, au cours desquels 17 Palestiniens recherchés ont été arrêtés, selon communiqué de l’armée israélienne.

L’armée a déclaré qu’une structure du poste près de Jénine a été touchée par au moins une balle, mais qu’il n’y a pas eu de blessés.

Par ailleurs, alors que les troupes opéraient dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, pour arrêter des Palestiniens recherchés, des coups de feu ont été entendus et des dizaines de personnes ont jeté des pierres sur les forces, a déclaré l’armée israélienne.

Mercredi, des responsables américains et palestiniens ont confirmé une information selon laquelle l’administration Biden a exhorté l’Autorité palestinienne à adopter un plan visant à renforcer sa présence sécuritaire dans le nord de la Cisjordanie, où les combats entre les forces israéliennes et les groupes armés locaux sont de plus en plus meurtriers.

A LIRE – Meïr Ben-Shabbat: « Pourquoi Israël va à Jénine ? Parce que l’AP ne fait pas son travail. »

Ces derniers mois, l’Autorité palestinienne a vu son contrôle sur des pans de plus en plus importants de la Cisjordanie lui échapper, notamment à Jénine et à Naplouse. Israël affirme qu’en conséquence, il a été contraint d’envoyer ses propres troupes dans ces zones – qui, selon les accords d’Oslo, sont censées être sous le contrôle total de l’AP – pour procéder à des arrestations de personnes soupçonnées d’atteinte à la sécurité.

Dans le passé, des raids similaires ont pu être menés par l’AP, qui a maintenu une coopération en matière de sécurité avec l’armée jusqu’à la semaine dernière.

De nombreux raids israéliens ont déclenché des affrontements de plus en plus violents avec des Palestiniens armés frustrés par les incursions et la volonté de l’AP de coopérer.

Des troupes israéliennes procèdent à l’arrestation de suspects palestiniens en Cisjordanie, le 2 février 2023. (Crédit : armée israélienne)

Toujours à l’aube de jeudi, l’armée a déclaré que les troupes ont tiré sur des Palestiniens qui leur lançaient des pierres à Qalqilya, ajoutant qu’au moins un suspect a été touché.

L’armée a déclaré que les troupes opérant dans la ville de Hébron, au sud de la Cisjordanie, ont arrêté une voiture suspecte, dans laquelle une arme de poing a été trouvée. Quatre hommes à bord de la voiture ont été arrêtés.

Les 17 Palestiniens qui étaient recherchés pour des activités terroristes présumées ont été emmenés pour être interrogés par l’agence de sécurité Shin Bet.

Aucun soldat n’a été blessé lors des événements de cette nuit.

Une arme de poing trouvée dans une voiture dans la ville de Hébron, en Cisjordanie, le 2 février 2023. (Crédit : armée israélienne)

Par ailleurs, une alerte aux infiltrations suspectes a été déclenchée jeudi peu avant 3 heures du matin dans l’implantation de Psagot, près de Ramallah. Les habitants ont reçu l’ordre de rester chez eux et de verrouiller leurs portes et fenêtres pendant que les troupes effectuaient des balayages de la zone. Le commandement du Front intérieur de Tsahal a donné le feu vert après environ trois heures.

Les raids nocturnes en Cisjordanie ont eu lieu alors que l’armée de l’air israélienne a mené des frappes aériennes dans la bande de Gaza en réponse à une attaque à la roquette sur le sud d’Israël mercredi soir.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.