Des Pavés de la Mémoire dans une ancienne ‘rue juive’ de Bruxelles
Rechercher

Des Pavés de la Mémoire dans une ancienne ‘rue juive’ de Bruxelles

La rue des Tanneurs dans le quartier des Marolles abritait une importante communauté juive en grande partie raflée en 1942

La mairie et le centre de la vieille ville de Bruxelles, en Belgique, le 9 décembre 2005. (Crédit : Jean-Pol Grandmont/CC-BY/WikiCommons)
La mairie et le centre de la vieille ville de Bruxelles, en Belgique, le 9 décembre 2005. (Crédit : Jean-Pol Grandmont/CC-BY/WikiCommons)

Dans la nuit du 3 au 4 septembre, 718 juifs étrangers avaient été arrêtés par les forces allemandes dans le quartier des Marolles à Bruxelles, rappelle le journal La Libre.

« Dans ce quartier près de la gare du Midi, les immigrants juifs trouvaient des habitations bon marché et l’aide de coreligionnaires mais aussi d’une population autochtone traditionnellement solidaire, » rappelle le journal belge.

Pour commémorer la mémoire des disparus, 75 ans après les rafles, l’Association pour la mémoire de la Shoah fera poser 21 nouveaux Pavés de Mémoire « à l’initiative de quatre familles ».

« Pour rappel, explique La Libre, ces pierres évoquent la mémoire de Juifs victimes des nazis et sont placées devant leur domicile d’alors. On en trouve dans plusieurs communes bruxelloises mais pas à Anvers où elles sont toujours refusées par le bourgmestre Bart De Wever (N-VA) qui s’appuie sur le refus du Forum der Joodse organisaties ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...