Des photos d’élèves de la Yeshiva University sur un site nationaliste blanc
Rechercher

Des photos d’élèves de la Yeshiva University sur un site nationaliste blanc

Les photos illustraient les prétendues caractéristiques raciales juives et se moquer de l'apparence des Juifs ; l'école affirme que ni l'école ni les élèves ne sont en danger

La Yeshiva University à New York City (Crédit: Facebook)
La Yeshiva University à New York City (Crédit: Facebook)

Les photos de milliers d’étudiants et de professeurs de la Yeshiva University apparaissent sur un site Web nationaliste et antisémite.

Les photos ont été publiées sur le forum du Vanguard News Network, dans un fil qui se moquait des juifs pour leur apparence et expliquait les prétendues caractéristiques raciales juives en donnant « davantage d’exemples du phénotype [juif] ».

Le fil de discussion est apparu pour la première fois le 3 juin 2018 et le 27 juin 2018, les premières photos d’étudiants de la Yeshiva University ont été publiées, selon le journal étudiant YU Observer. La dernière publication sur des étudiants de YU date du 29 août.

Les photos incluent également des images d’élèves du lycée de YU. Selon l’article, ils proviennent du site web de YU, de publications et d’albums.

Certains étudiants ont déposé une plainte auprès du service de police de New York.

« Ces photos font partie d’une collection beaucoup plus vaste d’images et de commentaires qui incluent des propos antisémites et racistes », a déclaré Josh Joseph, vice-président senior de YU dans un communiqué vendredi.

« Le contenu du forum en ligne ciblant les membres de notre communauté est épouvantable et offensant. Cibler des individus sur la base de leur religion, leur appartenance ethnique ou leur race est inexcusable. Bien que cette situation soit évidemment troublante, notre équipe de sécurité a enquêté et n’a trouvé aucune menace directe pour les personnes apparaissant sur les photos ni pour la Yeshiva University. »

L’Université Brandeis, qui a des racines juives, a informé la semaine dernière ses étudiants et son personnel que des photos de certains de ses étudiants et membres du corps professoral ont été publiées dans le même fil. L’université a déclaré dans une lettre adressée à la communauté du campus qu’elle ne pensait pas qu’il y avait une menace pour la sécurité du campus ou pour les personnes dont les photos ont été publiées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...