Rechercher

Des résidents d’implantations décrochent un drapeau palestinien en Cisjordanie

L'incident a eu lieu sur la route de Hawara, dans une zone sous contrôle administratif de l'Autorité palestinienne ; l'armée dit s'être efforcée de séparer les parties

Un Israélien enlève un drapeau palestinien d'un poteau dans la ville palestinienne de Hawara, le 20 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran/Twitter)
Un Israélien enlève un drapeau palestinien d'un poteau dans la ville palestinienne de Hawara, le 20 mai 2022. (Crédit: Capture d'écran/Twitter)

Des soldats de Tsahal ont été filmés jeudi en train de protéger un petit groupe de résidents d’implantation israéliens alors qu’ils enlevaient un drapeau flottant dans une ville palestinienne de Cisjordanie.

Les images montrent des soldats israéliens repoussant des Palestiniens de la zone à l’aide d’une grenade paralysante et pointant leurs armes sur des spectateurs palestiniens en colère sur une autoroute principale utilisée à la fois par les Palestiniens et les Israéliens.

L’armée israélienne a déclaré vendredi au Times of Israel que ses troupes étaient arrivées sur les lieux après une violente confrontation entre des résidents d’implantation et des Palestiniens à Hawara.

Les soldats se sont efforcés de séparer les deux parties, mais un certain nombre de Palestiniens ont commencé à leur jeter des pierres ; les soldats ont répondu par des mesures « de dispersion anti-émeutes », a indiqué l’armée.

L’incident a eu lieu dans la ville palestinienne de Hawara, qui est traversée par la principale route de Cisjordanie, l’autoroute 60. Les Israéliens utilisent cette route pour se rendre dans les implantations du nord de la Cisjordanie et en revenir.

Elle est située dans la zone B de la Cisjordanie, qui est placée sous le contrôle administratif palestinien et le contrôle sécuritaire israélien en vertu des accords d’Oslo.

La loi israélienne n’interdit pas les drapeaux palestiniens, mais la police les retire régulièrement des espaces publics et les saisit auprès des Palestiniens qui les brandissent dans la partie de Jérusalem-Est annexée par Israël.

De telles scènes sont plus rares en Cisjordanie, notamment dans les villes palestiniennes qui sont sous le contrôle administratif de l’Autorité palestinienne.

Le tronçon Hawara de la route 60 est l’une des rares autoroutes utilisées par les Israéliens en Cisjordanie à ne pas se trouver dans la zone C, qui est sous contrôle administratif et sécuritaire israélien.

Les négociateurs israéliens des accords d’Oslo ont estimé que le contrôle de sécurité en vigueur à Hawara faisant partie de la zone B était suffisant pour protéger les résidents d’implantation traversant la ville, bien que les implantations voisines se soient considérablement développées au cours des trois décennies qui ont suivi. En conséquence, le gouvernement est en train de paver une route de contournement pour les résidents d’implantation qui passe autour de Hawara et qui est située dans la zone C.

Au cours des deux dernières semaines, les soldats ont agi contre ceux qui brandissaient des drapeaux palestiniens. Cela a notamment été le cas lors des funérailles de Shireen Abu Akleh, journaliste de renom d’Al Jazeera, la semaine dernière.

Mais les Palestiniens ont filmé des scènes similaires sur le même tronçon d’autoroute à Hawara ces derniers jours. On y voit des soldats – et non des résidents d’implantation – retirer les drapeaux dans la ville palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...