Des symboles racistes et antisémites signalés dans 3 villes américaines
Rechercher

Des symboles racistes et antisémites signalés dans 3 villes américaines

Une croix gammée a été retrouvée sur la maison d’un couple juif et un panneau accuse les Juifs des attentats du 11 septembre

Des croix gammées sur une aire de jeu de Lakewood, dans le New Jersey, en août 2016. Illustration. (Crédit : APP)
Des croix gammées sur une aire de jeu de Lakewood, dans le New Jersey, en août 2016. Illustration. (Crédit : APP)

Plusieurs graffitis racistes et antisémites ont été retrouvés la semaine dernière dans trois villes des Etats-Unis, ont indiqué les médias mardi.

Dans le nord-est du Colorado, des croix gammées ont été retrouvées sur la maison d’un couple juif.

Le couple a été réveillé tôt vendredi matin à sa maison d’Aurora, dans le Colorado, par la police, après le signalement du graffiti par un voisin, selon CBS4.

La police considère l’incident comme un crime de haine, selon les médias.

Sandy et Howard Wolf ont dit à CBS4 qu’ils n’avaient jamais été visés auparavant en raison de leur religion, et qu’ils ne savaient pas comment les vandales savaient qu’ils étaient juifs.

Ils ont dit qu’ils avaient récemment vu de leurs propres yeux les conséquences de l’antisémitisme.

« Mon mari et moi sommes allés en Pologne et en Israël l’année dernière, et nous avons été dans plusieurs camps de concentration, donc cela fait vraiment mal de voir cela sur notre maison, une telle haine, a dit Sandy Wolf. Nous entendons beaucoup de choses, mais maintenant cela arrive ici. »

Wolf a indiqué que depuis la découverte du graffiti, elle avait commencé à porter un collier avec une étoile de David qui lui a été donné par un membre de sa famille ayant perdu de nombreux proches à cause des nazis.

Des panneaux racistes et antisémites en Floride

Plusieurs panneaux racistes et antisémites ont été placés devant une maison de St. Petersburg, en Floride.

Les panneaux placés samedi visaient les homosexuels, les Juifs, les « débiles » et les « infidèles ». Un autre panneau disait « Great Again », une référence au slogan de campagne du président américain Donald Trump.

Les panneaux ont été volés dimanche soir, ce qui a irrité le propriétaire de la maison, Roland Price, qui a affirmé que ses droits au Premier amendement, qui garantit la liberté d’expression, étaient violés, a annoncé WFLA, affilié local de NBC. Des voisins ont dit à la station que d’autres voisins les avaient pris.

Price place des panneaux racistes devant sa maison depuis des années, ont dit des voisins au Tampa Bay Times.

La police locale a indiqué que les panneaux placés sur la pelouse ne contrevenaient à aucune loi, et ne posait pas de menace directe, a indiqué un affilié local d’ABC.

« Les Juifs ont fait le 11 septembre »

Un panneau accusant les Juifs des attentats du 11 septembre 2001 a été suspendu à un pont piéton surplombant une autoroute à Portland, dans l’Oregon.

La bannière indiquant « Les Juifs ont fait le 11 septembre » a été suspendue des deux côtés du pont dimanche soir.

Plusieurs personnes ayant vu la bannière ont appelé le département de police de Portland pour se plaindre, selon le site Oregon Live. La police a transmis l’affaire au département des transports de l’Oregon.

Quelqu’un a enlevé les bannières lundi, selon les médias. Des photographies avaient déjà été publiées sur les réseaux sociaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...