Des suspects juifs inculpés dans l’attaque contre Saeed Mousa à Bat Yam
Rechercher

Des suspects juifs inculpés dans l’attaque contre Saeed Mousa à Bat Yam

Netanel Binyamin, Lahav Ohanina et un mineur sont aussi accusés d'avoir vandalisé un restaurant arabe le même jour en criant "Mort aux Arabes"

Saeed Mousa, un Arabe israélien qui a été agressé par une foule juive israélienne, au centre médical Ichilov, le 14 mai 2021 (capture d'écran vidéo).
Saeed Mousa, un Arabe israélien qui a été agressé par une foule juive israélienne, au centre médical Ichilov, le 14 mai 2021 (capture d'écran vidéo).

Netanel Binyamin, Lahav Ohanina et un mineur non identifié, sont détenus pour avoir s’être sauvagement battus à Bat Yam.

Ils sont également accusés d’avoir vandalisé un restaurant arabe le même jour en criant « Mort aux Arabes. »

Trois suspects juifs ont été inculpés de tentative de meurtre et de terrorisme Lundi pour l’attaque d’un Arabe Israélien dont le passage à tabac sauvage, par une foule à Bat Yam, au début du mois, a été filmé en direct à la télévision.

Saeed Mousa a été grièvement blessé dans l’attaque du 12 mai, qui s’est produite dans un contexte d’escalade des tensions ethniques entre Juifs et Arabes à l’intérieur des villes israéliennes, parallèlement au conflit armé avec les groupes terroristes de Gaza.

Netanel Binyamin, 25 ans, Lahav Ohanina, 18 ans, et un mineur de 16 ans dont le nom n’a pas été divulgué, ont été inculpés par le Tribunal de Tel Aviv, pour coups et blessures volontaires aggravés, sabotage intentionnel d’un véhicule, vol à caractère raciste, troubles publics causant des dommages à caractère raciste, incitation au terrorisme et incitation au racisme.

Binyamin a également été accusé de tentative de meurtre.

Les procureurs ont déclaré que les trois suspects ont joué un rôle actif dans un groupe WhatsApp qui appelait les gens à venir sur la promenade de la ville de Bat Yam, dans le centre d’Israël, avec l’intention spécifique de nuire aux Israéliens Arabes.

Selon l’acte d’accusation, les trois hommes se sont coordonnés par le biais du service de messagerie et ont participé à l’attaque d’un restaurant arabe en criant « Mort aux Arabes », avant de tomber sur Mousa, qui se trouvait dans sa voiture et se rendait à la plage à la nuit tombée.

Lynchage d’un Arabe à Bat Yam, diffusé en direct à la télévision le 12 mai 2021. (Capture d’écran)

Mousa a tenté de faire marche arrière pour échapper à la foule mais a heurté une voiture derrière lui.

Il a ensuite accéléré, les gens se jetant hors de son chemin, avant de percuter une autre voiture.

Il a ensuite été traîné hors de la voiture par la foule, certains affirmant qu’il avait tenté d’écraser des piétons et qu’il avait été violemment battu.

Après l’incident, qui a été filmé et diffusé en direct à la télévision, Ohanina a déclaré à la radio publique Kan :

« Nous sommes sortis dans la rue aujourd’hui pour nous battre avec les Arabes afin de leur montrer qu’ils ne peuvent pas envoyer de missiles ici. Nous ne sommes plus des enfants. Nous allons les baiser. Nous allons les battre. Si nécessaire, nous les tuerons et si nécessaire nous les assassinerons. »

Mousa a été emmené à l’hôpital Ichilov dans un état grave. Son état s’est amélioré depuis.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...