Des tumeurs congelées dans un hôpital privé de Haïfa
Rechercher

Des tumeurs congelées dans un hôpital privé de Haïfa

La technologie IceCure sera utilisée dans quelques mois, initialement sur des tumeurs bénignes du sein et des tumeurs rénales malignes

Illustration de la façon dont la technologie IceCure Medical gèle les tumeurs à l'aide d'une sonde et de températures extrêmement froides (Autorisation)
Illustration de la façon dont la technologie IceCure Medical gèle les tumeurs à l'aide d'une sonde et de températures extrêmement froides (Autorisation)

Un hôpital privé israélien à Haïfa commencera à utiliser la technologie de congélation des tumeurs d’IceCure Medical Ltd. au cours des prochains mois pour combattre les tumeurs bénignes du sein et les tumeurs rénales cancéreuses sans avoir besoin de chirurgie, a déclaré la société d’équipements israélienne.

L’entreprise, dont les actions sont négociées à la Bourse de Tel Aviv, a déclaré mercredi que le traitement commercial de son produit débutera pour la première fois en Israël à l’hôpital Elisha, en utilisant le système ProSense de la start-up.

IceCure a publié en mai les résultats (en hébreu) d’un essai sur le cancer du sein qui a montré un faible taux de récidive du cancer après traitement par son système IceSense3, une version antérieure de ProSense.

L’essai, mené dans 18 cliniques aux États-Unis, comprenait 146 patientes atteintes d’un cancer du sein à faible risque, et une seule patiente présentait une récidive du cancer. Soixante-seize pour cent des patients sont retournés à leurs activités quotidiennes 48 heures après le traitement et 95 % des patients et des médecins se sont déclarés satisfaits des résultats, a déclaré la société dans un communiqué.

La technologie IceCure doit être utilisée dans quelques mois, initialement sur des tumeurs bénignes du sein et des tumeurs rénales malignes

Les actions de la société basée à Césarée étaient en hausse de 30 % à 13h23 à Tel Aviv mercredi, l’action au cours des 12 derniers mois à augmenté de 81 % et la valeur marchande de la société à 79 millions de NIS (21 millions de dollars).

Le traitement du sein sera pratiqué par le Dr Rafi Klein, chef de la chirurgie mammaire à l’Hôpital Elisha et au Centre médical Rambam, et se déroulera à l’Hôpital Elisha pour les patientes atteintes de tumeurs bénignes de type fibroadénome d’un diamètre allant jusqu’à cinq centimètres, selon le communiqué. A l’avenir, l’hôpital prévoit également d’effectuer ces traitements sur des patientes atteintes de tumeurs cancéreuses du sein.

Le traitement des reins sera effectué par le professeur Ofer Nativ, chef du département d’urologie au Centre médical Bnai Zion et à l’Hôpital Elisha, et par le Dr Robert Sachner, chef de la radiologie interventionnelle au Centre médical Bnai Zion et à l’Hôpital Elisha.

Le traitement ProSense se fait par échographie ou tomodensitométrie en ultra-sound ou CT, pour guider une petite sonde, une fine aiguille creuse développée par l’entreprise, dans la tumeur. Le système utilise ensuite de l’azote liquide pour créer des températures extrêmement froides afin de détruire la tumeur ciblée, sans affecter les tissus sains environnants et sans laisser de cicatrices ni modifier l’apparence du sein, selon la société.

Après l’ablation, les patients peuvent reprendre leurs activités quotidiennes. Les procédures de suivi sont similaires à celles d’une ablation chirurgicale d’un kyste.

La commercialisation du procédé en Israël vient suivre un « traitement commercial réussi déjà réalisé avec notre technologie au Japon, aux États-Unis, à Hong Kong et en Europe pour diverses indications, y compris les cancers du sein, du poumon, des os, des reins et du foie », a déclaré Eyal Shamir, PDG d’IceCure, dans la déclaration.

Le début du traitement commercial en Israël « représente la reconnaissance par l’establishment médical en Israël que notre technologie est une alternative rendant inutile la chirurgie pour ouvrir le sein », a-t-il dit.

La société d’équipements médicaux a été fondée en 2006 et a réalisé son premier appel d’offre public en 2011.

« La technologie de congélation est la bonne alternative pour l’amélioration de l’expérience des patients et bien sûr pour des résultats esthétiques », a déclaré le directeur général de l’hôpital Elisha, le Dr Shlomo Israelit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...