Rechercher

Deux associations caritatives lancent une campagne pour les enfants défavorisés

Nevet et l'International Fellowship of Christians and Jews visent à aider les élèves dans le besoin, en leur offrant des en-cas quotidiens et des fournitures scolaires

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Fabrication de sandwichs pour les enfants dans le besoin chez Nevet, dans le cadre d'une campagne pour l'année scolaire 2022-2023. (Crédit : Nevet)
Fabrication de sandwichs pour les enfants dans le besoin chez Nevet, dans le cadre d'une campagne pour l'année scolaire 2022-2023. (Crédit : Nevet)

Alors que les élèves israéliens ont repris l’école le 1er septembre, deux associations caritatives locales ont décidé d’aider les enfants dans le besoin, en leur offrant des sandwichs et des fournitures scolaires.

L’association caritative israélienne Nevet distribue plus de 11 000 sandwichs par jour aux enfants de 100 différents municipalités, pour leur en-cas de dix heures, consommé chaque jour dans les écoles du pays.

Une autre association caritative locale, l’International Fellowship of Christians and Jews (Association internationale de Chrétiens et de Juifs), ou IFCJ, est à la tête d’un programme visant à garantir que tous les élèves israéliens disposent des fournitures scolaires dont ils ont besoin pour l’année à venir.

Le programme de l’IFCJ distribuera 1 500 bons, d’un montant de 300 shekels chacun, qui pourront être utilisés dans la chaîne de magasins de fournitures de bureau et d’affaires scolaires Kravitz.

L’association Nevet, basée à Raanana, a actuellement une liste d’attente de 20 000 autres élèves qui ont besoin d’en-cas. Les donateurs peuvent se rendre sur le site web de Nevet pour faire don d’un sandwich.

La présidente de Nevet, Rotem Yosef-Giladi, a déclaré que la demande pour les services de Nevet dépasse de loin ce qu’ils sont en mesure d’offrir et ils reçoivent un afflux de demandes de la part des directeurs et des enseignants pour aider des élèves supplémentaires chaque année.

L’organisation a récemment lancé une campagne vidéo en ligne mettant en scène des enfants du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud et des États-Unis qui se préparent à leur nouvelle année scolaire, envoyant ainsi un message de solidarité et d’unité.

« Nous devons veiller à ce que chaque enfant ait une alimentation de base afin qu’il puisse s’épanouir à l’école, tant physiquement que mentalement, aux côtés de ses camarades », a-t-elle ajouté.

Le programme de fournitures scolaires a vu le jour à la suite d’une enquête menée par l’IFCJ, qui a révélé que près d’un quart des familles en Israël ne dispose pas d’un budget suffisant pour acheter les fournitures scolaires nécessaires.

L’enquête a révélé que le coût moyen des fournitures scolaires pour chaque enfant s’élève à 612 shekels.

« Des crayons, des cahiers et un cartable sont des besoins fondamentaux pour que les enfants réussissent à l’école », a déclaré Yael Eckstein, présidente de l’IFCJ.

« Ce partenariat avec Kravitz et financé par notre communauté de donateurs engagés permettra d’alléger un peu le fardeau de ces familles dans ce qui, nous le savons, continue d’être une période difficile. »

Le programme de fournitures scolaires a été rendu possible grâce aux fonds de plus de 600 000 donateurs du monde entier, et en partenariat avec 55 organisations à but non lucratif, situées dans tout Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...