Deux hommes blessés dans une attaque criminelle à proximité de Kiryat Gat
Rechercher

Deux hommes blessés dans une attaque criminelle à proximité de Kiryat Gat

Les victimes non-identifiées, un homme de 60 ans et son fils de 33 ans, ont été blessées quand un engin explosif improvisé composé d'une bouteille de gaz a été déclenché

Une bouteille de gaz suspectée d'avoir été utilisée pour concevoir un engin explosif improvisé dans une attaque criminelle, le 26 janvier 2020. (Service des pompiers et de secours)
Une bouteille de gaz suspectée d'avoir été utilisée pour concevoir un engin explosif improvisé dans une attaque criminelle, le 26 janvier 2020. (Service des pompiers et de secours)

Dimanche matin, deux hommes ont été blessés après qu’un engin improvisé a explosé devant une maison à Moshe Shalva, à proximité de Kiryat Gat. Il s’agirait d’une tentative de meurtre qui serait liée au grand banditisme, ont rapporté des médias israéliens.

Les victimes non-identifiées, un homme de 60 ans et son fils de 33 ans, ont été blessées quand un engin explosif improvisé composé d’une bouteille de gaz a été déclenché, ont déclaré des officiels de la police au médias israéliens.

Le jeune homme a été gravement blessé alors que son père souffrait de blessures modérées. Ils ont été traités sur place avant d’être transportés vers le centre médical Soroka à Beer-Sheva.

On ne pense pas que les deux victimes étaient la cible de l’attaque, qui a pu cibler un voisin, figure du banditisme, dont certains proches avaient auparavant été tués dans des règlements de compte. Il a été légèrement blessé dans l’incident, selon des informations de la Treizième chaîne, et il a été traité dans une clinique locale.

Selon les agences de presse, les responsables de l’attaque ont placé une caméra dans une poubelle, en ayant l’intention de déclencher leur bombe au passage de la cible. Les deux hommes revenaient de la synagogue quand ils ont remarqué une nouvelle poubelle qui avait l’air suspecte et ils ont appelé leur voisin, véritable cible de l’attaque. Il a remarqué la caméra et il s’est éloigné en courant, en les appelant à faire de même mais il n’ont pas réussi à s’échapper avant que la bombe ne soit déclenchée.

« Les deux hommes qui ont été blessés n’ont rien à voir avec l’affaire, a déclaré le résident local Aharon Hajaj. Ils n’ont aucun casier judiciaire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...