Rechercher

Deux hommes en wingsuit volent tout près des pyramides de Gizeh à 250km/h

Le projet vidéo a été rendu possible grâce à une école de parachutisme égyptienne, Skydive Egypte, qui a permis à l'équipe d'obtenir toutes les autorisations

Connu pour ses multiples exploits aériens, Fred Fugen, du groupe des Soul Flyers, et son acolyte Vincent Cotte ont réussi à voler en wingsuit (combinaison ailée) proches des pyramides de Gizeh (Egypte) jusqu'à frôler celle de Khéphren, pour une virée atteignant les 250 km/h. (Crédit : AFPTV)
Connu pour ses multiples exploits aériens, Fred Fugen, du groupe des Soul Flyers, et son acolyte Vincent Cotte ont réussi à voler en wingsuit (combinaison ailée) proches des pyramides de Gizeh (Egypte) jusqu'à frôler celle de Khéphren, pour une virée atteignant les 250 km/h. (Crédit : AFPTV)

Connu pour ses multiples exploits aériens, Fred Fugen, du groupe des Soul Flyers, et son acolyte Vincent Cotte ont réussi à voler en wingsuit (combinaison ailée) proches des pyramides de Gizeh (Egypte) jusqu’à frôler celle de Khéphren, pour une virée atteignant les 250 km/h.

Largués depuis un avion à 1500 m d’altitude, Fugen et Cotte ont filé à pleine vitesse sur les pyramides construites il y a plus de quatre mille ans pour passer autour, rasant celle de Khéphren qui culmine à quelque 140 mètres au dessus du sol.

« C’est hyper impressionnant », raconte Fugen à l’AFP. « On est extrêmement concentré pendant toute l’approche et au moment où on passe, c’est une explosion de joie. Ce qui est hyper impressionnant, c’est qu’on se sent tout petit. On se rend compte de la taille de cette construction, on distingue la taille de chaque bloc. On est des moucherons ! C’était génial ! »

Le projet vidéo sponsorisé par Red Bull a été rendu possible grâce à une école de parachutisme égyptienne, Skydive Egypte, qui a permis à l’équipe d’obtenir toutes les autorisations.

https://www.facebook.com/RedBull/posts/10166341043270352

Au total, huit sauts ont été nécessaires pour proposer une vidéo d’une minute où on voit les deux hommes passer de chaque côté des pyramides puis du même côté, avant d’ouvrir leurs parachutes pour se poser sur le sol.

Ce vol au plus près des monuments a pu se faire grâce à une technique élaborée par Fugen et Vince Reffet (décédé il y a un an), appelée « la ressource ».

« Ca permet de pouvoir remonter. En wingsuit, comme on n’a pas de moteur, on subit la gravité, on est tout le temps en train de descendre. La ressource permet de passer très près du sol, de remonter et d’ouvrir le parachute en toute sécurité », explique Fugen.

Fugen et Reffet avaient inauguré cette technique lors d’un vol près d’un phare. Fugen a utilisé ce mode en mai dernier pour voler au dessus des Cèdres sacrés du Liban, rasant les cimes.

« Il y a un endroit où j’aimerais bien voler, c’est la Tour Eiffel. Voler au dessus de Paris et à côté de la Tour Eiffel et se poser sur le champs de Mars, c’est un rêve absolu, un truc qu’on a en tête depuis longtemps avec Vince », projette Fugen, qui avec son compère, a signé des performances incroyables comme entrer dans un avion en vol ou encore voler en wingsuit avec la Patrouille de France.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...