Deux Israéliens hospitalisés à Dubaï soignés aux petits oignons
Rechercher

Deux Israéliens hospitalisés à Dubaï soignés aux petits oignons

Le touriste a raconté que lorsque les ambulanciers ont appris d'où ils venaient, ils leur ont conseillé de s'identifier en tant qu'Israéliens pour pouvoir bénéficier de soins VIP

Capture d'écran d'une vidéo de Liran Landau, un touriste israélien blessé dans un accident de voiture à Dubaï, alors qu'il est interviewé par la Douzième chaîne, le 13 décembre 2020. (Capture d'écran)
Capture d'écran d'une vidéo de Liran Landau, un touriste israélien blessé dans un accident de voiture à Dubaï, alors qu'il est interviewé par la Douzième chaîne, le 13 décembre 2020. (Capture d'écran)

Deux touristes israéliens blessés dans un accident de voiture alors qu’ils se trouvaient à Dubaï ont déclaré avoir été très bien soignés par le personnel médical, apparemment parce qu’ils sont Israéliens, le prince héritier et président de l’émirat ayant même envoyé un hélicoptère pour les secourir.

Liran Landau et son amie, identifiée par son prénom Neta, ont été hospitalisés après un accident survenu dans le désert, selon un reportage de la Douzième chaîne israélienne dimanche.

Depuis son lit d’hôpital, Landau a assuré être dans un état stable. Neta, qui a été plus sévèrement blessée, est également dans un état stable. Le reportage n’a pas précisé quand a eu lieu l’accident ni l’étendue des blessures.

« Nous sommes hospitalisés ici et ils nous soignent de manière exemplaire », a raconté Landau. « Le cheikh al-Halifa et le sheikh Mohamad Ben Ziad ont tous deux envoyé un hélicoptère pour nous secourir au milieu du désert. [Les secours] sont arrivés dans des jeeps de toutes les directions, il y avait la police », a-t-il déclaré, faisant apparemment référence au prince héritier Mohammed bin Zayed bin Sultan Al Nahyan et au président Khalifa bin Zayed Al Nahyan.

Le prince d’Abu Dhabi, Sheikh Mohamed bin Zayed Al Nahyan, sourit pendant une réunion à la Maison Blanche, à Washington, le 15 mai 2017. (Crédit : Andrew Harnik/AP)

« Nous avons précisé que nous étions Israéliens et avons immédiatement obtenu un traitement VIP », a-t-il dit. « J’ai un passeport britannique et Neta a un passeport portugais » mais les urgentistes leur ont conseillé de se présenter en tant qu’Israéliens.

« Les secouristes nous ont dit de dire que nous avions un passeport israélien parce qu’ils prendraient soin [de nous] », a raconté Landay. « Et c’est ce qui s’est passé. Ils nous ont déroulé le tapis rouge à notre arrivée à l’hôpital. Nous préférons séjourner ici qu’au Four Seasons Hotel. »

Israël et les Émirats arabes unis ont signé un accord de normalisation en septembre qui a été suivi par le lancement de vols réguliers plusieurs fois par semaine entre Tel-Aviv et Dubaï.

Les touristes israéliens ont rapidement afflué vers le pays. Le site web Ynet a cité une source du ministère de la Santé dimanche dernier, qui estime qu’il y a actuellement quelque 10 000 Israéliens à Dubaï, où ils auraient été chaleureusement accueillis par la population locale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...