Rechercher

Deux policiers poignardés près du mont du Temple ; le terroriste neutralisé

Les deux hommes sont dans un état modéré ; le Hamas affirme que l'attaquant de 22 ans appartenait à ses rangs

Deux policiers ont été poignardés lundi près du mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, selon la police.

Selon les secours du Magen David Adom, les deux policiers, âgés d’une vingtaine d’années, ont été modérément blessés.

L’assaillant « armé d’un couteau a poignardé deux officiers » stationnés dans la Vieille Ville de Jérusalem, a indiqué la police dans un communiqué, confirmant un peu plus tard dans un communiqué séparé que l’assaillant, « un Palestinien de Cisjordanie d’une vingtaine d’années », avait été tué.

« Les officiers ont riposté en ouvrant le feu en sa direction et l’ont neutralisé », a-t-elle ajouté.

Les services de secours du Magen David Adom ont indiqué que les deux blessés ont reçu les premiers soins sur les lieux de l’incident et ils ont été évacués vers les hôpitaux de Shaare Zedek et du mont Scopus, dans la capitale.

Le groupe terroriste du Hamas a déclaré que l’attaquant appartenait à ses rangs. L’organisation a précisé qu’il s’appelait Abd al-Rahman Jamal Qasim et qu’il était un résident du camp de réfugiés de Jalazone, au nord de Ramallah.

« Le combat entraîne la victoire ou le martyre », a dit le Hamas dans un communiqué qui a circulé sur les pages du groupe sur les réseaux sociaux, reprenant un slogan souvent utilisé.

Des images de la scène montrent les deux officiers au-dessus du terroriste peu après l’attaque. Il semble être allongé sur le sol. L’un des agents ouvre alors le feu avant de lancer des injures à voix haute.

Les entrées dans le secteur ont été fermées par la police, qui a ouvert une enquête.

Le commissaire de police, Kobi Shabtai, a indiqué que la vidéo de l’attaque dans son intégralité montrait « le policier qui a été blessé et qui se reprend ; il se rapproche alors de son agresseur avant de l’éliminer ».

« La rapidité de la réaction, la détermination et l’engagement sont parvenus, bien heureusement, à mettre un terme à l’incident sans entraîner de mort, sinon celle du terroriste – et c’est le résultat que nous attendons de ce type d’incident », a ajouté Shabtai.

Le ministre israélien de la Sécurité publique, Omer Bar-Lev, a appelé sur Twitter les policiers à « rester vigilants », craignant que « des terroristes et extrémistes ne continuent à attiser les braises » à Jérusalem.

Il a ajouté « qu’une catastrophe a pu être évitée grâce à la réponse rapide et déterminée des agents.

Dimanche, un Palestinien qui avait tenté de poignarder des policiers dans la Vieille Ville a été abattu. L’assaillant, un Palestinien de 19 ans originaire de Jérusalem-Est, avait blessé au couteau un des policiers.

Et en Cisjordanie, un autre Palestinien qui avait attaqué un poste militaire avec des cocktails Molotov a été tué dimanche par l’armée israélienne.

La police israélienne a fait savoir qu’elle procéderait à une évaluation de la situation après cette série d’attentats.

Aaron Boxerman a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...