Deux universités israéliennes dans le Top 100 avec le plus de brevets américains
Rechercher

Deux universités israéliennes dans le Top 100 avec le plus de brevets américains

L’université de Tel Aviv a enregistré 37 brevets aux Etats-Unis l’année dernière, se classant en 66e position ; le Technion arrive en 75e position avec 32 brevets

Des étudiants à l'université de Tel Aviv le 14 octobre 2018. (Flash90)
Des étudiants à l'université de Tel Aviv le 14 octobre 2018. (Flash90)

L’université de Tel Aviv figure en 66e position, et en première place en Israël, pour le nombre de brevets qu’elle a enregistrés aux Etats-Unis en 2018, selon un classement de 100 universités du monde réalisé par l’Académie nationale des inventeurs et l’Association des détenteurs de propriété intellectuelle (IPO).

L’université de Californie s’est classée en première position des universités ayant obtenu le plus de brevets aux États-Unis en 2018, suivie par l’Institut technologique du Massachusetts (MIT) et l’université de Stanford. L’université du Pétrole et des minéraux du roi Fahd d’Arabie Saoudite a pris la quatrième place du classement, c’est la seule université non basée aux Etats-Unis à se hisser dans les 10 meilleures institutions universitaires.

L’Université de Tel Aviv, à travers sa branche de transfert technologiques de Ramot, a enregistré 37 brevets outre-Atlantique en 2018, contre 526 accordés à l’Université de Californie. L’université israélienne a déposé un total de 121 brevets dans le monde en 2018, a-t-elle fait savoir dans un communiqué.

Le Technion d’Haïfa – l’Institut de Technologie d’Israël, à travers sa branche de la Fondation de recherche et de développement du Technion, est arrivé en 75e place, avec 32 brevets enregistrés aux Etats-Unis.

L’Académie nationale des inventeurs est membre d’une organisation qui inclut des universités américaines et internationales, des instituts gouvernementaux et de recherche à but non lucratif et des agences fédérales. L’organisation a été fondée par l’Université de Floride du Sud, à Tampa, pour reconnaître et encourager les inventeurs disposant de brevets américains.

L’IPO, fondée en 1972, est une association regroupant les propriétaires de brevets, de marques déposées et droits d’auteurs.

Les deux organisations établissent le classement depuis 2013.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...