Rechercher

Dror Smadja, de Beer Sheva, est l’enfant mort en tombant d’une fenêtre en Espagne

"Il s’était appuyé à la fenêtre pour voir les enfants jouer" ; les parents de Dror, décédé pendant leurs vacances à Barcelone en début de semaine, décrivent la "seconde maudite"

Dror Smajda, âgé de 7 ans, qui a fait une chute mortelle dans un hôtel de Barcelone le 4 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran/Twitter)
Dror Smajda, âgé de 7 ans, qui a fait une chute mortelle dans un hôtel de Barcelone le 4 juillet 2022. (Crédit : Capture d'écran/Twitter)

Le nom du jeune Israélien de 7 ans qui a fait une chute mortelle de la fenêtre d’un hôtel à Barcelone en début de semaine a été dévoilé jeudi : il s’agit de Dror Smadja, résident de Beer Sheva.

Smadja, qui venait d’arriver à Barcelone avec sa famille pour les vacances, avait entendu des enfants jouer au football lundi et avait voulu les regarder, ont raconté ses parents Yifat et Hagi Smajda à la presse israélienne.

« Notre voyage en Espagne était planifié depuis des mois », ont-ils dit. « Pendant que nous nous préparions pour le petit-déjeuner, Dror a entendu des enfants jouer au foot dehors et a voulu les regarder. »

« Il s’est appuyé sur la fenêtre et en une maudite seconde, il est tombé et est mort », ont-ils ajouté.

Les premiers intervenants appelés sur les lieux ont tenté de réanimer le garçon mais ont dû prononcer son décès.

Les parents de Smadja ont décrit leur fils comme un « enfant charmant, intelligent et sociable » qui aimait les animaux et la randonnée. Il était également un fervent supporter de l’équipe de football Hapoel Beer Sheva.

« C’est très difficile pour nous et ce sont nos deux chères filles qui nous donnent la force de continuer. Nous voulons remercier toute la famille et les amis qui nous entourent et nous aident à ne pas nous sentir seuls », ont déclaré les parents.

Smadja laisse derrière lui ses parents et deux sœurs, âgées de 9 et 3 ans.

La famille a remercié le maire de Beer Sheva, Ruvik Danilovich, et son bureau pour la coordination avec les autorités espagnoles afin de ramener le corps de leur fils à la maison, ainsi que les communautés locales Habad et israélienne pour leur soutien à la suite de la tragédie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...