Rechercher

Du CO2 comme matière première pour l’unique fabricant de verre en Israël

La start-up Airovation Technologies a mis au point une méthode pour extraire le carbonate de soude des émissions de CO2, réutilisé pour produire du verre

Photo non datée de la fabrication de bouteilles en verre à l’usine Phoenicia à Yeruham, dans le sud d’Israël. (Crédit : Yoav Weiss, Airovation Technologies)
Photo non datée de la fabrication de bouteilles en verre à l’usine Phoenicia à Yeruham, dans le sud d’Israël. (Crédit : Yoav Weiss, Airovation Technologies)

La société israélienne Airovation Technologies a annoncé, lundi, la conclusion d’un accord avec Phoenicia, l’unique fabricant de verre du pays, pour lui permettre de transformer ses émissions de dioxyde de carbone en éléments réutilisables pour la production de verre.

Après plus d’une dizaine d’années de recherches menées avec l’Université hébraïque de Jérusalem, la société Airovation Technologies est parvenue à capturer le carbonate de sodium à l’intérieur du dioxyde de carbone.

Le carbonate de sodium, également connu sous le nom de carbonate de soude, est un élément clé du cycle de production du verre.

L’extraction du CO2 se fait par un processus chimique breveté utilisant le radical superoxyde, l’oxydant le plus puissant de la nature.

Airovation extrait d’autres éléments du dioxyde de carbone, qu’il revend en Israël au secteur de l’alimentation – humaine et animale – et des fertilisants.

L’accord conclu avec Phoenicia, société installée à Yeruham, dans le sud d’Israel, permettra à Airovation d’appliquer sa méthode à grande échelle, en deux temps, et de mener à la mise en oeuvre de la toute première unité commerciale.

Cela permettra à Phoenicia de limiter ses émissions de carbone, mauvaises pour le réchauffement climatique, parvenir à une économie circulaire et réduire sa dépendance aux importations de carbonate de soude, a déclaré Airovation dans un communiqué.

« En nous associant à celui qui est l’unique fabricant de verre d’Israël, nous garantissons à notre procédé une application commerciale à grande échelle et contribuons à changer en profondeur l’industrie du verre », a expliqué Gil Tomer, cofondateur et directeur de l’exploitation chez Airovation.

Michel Ben Simon, PDG de Phoenicia, a déclaré : « Phoenicia se réjouit de ce partenariat avec une start-up israélienne, qui lui permet de prendre part à un projet des plus innovants. »

Il a ajouté que Phoenicia était la seule usine du pays en mesure de recycler les bouteilles de verre collectées, en vertu d’une loi nationale sur la consigne.

De gauche à droite : Gil Tomer, cofondateur et directeur de l’exploitation chez Airovation Technologies, Tal Ohana, maire de Yeruham, Michel Ben Simon, PDG de Phoenicia, et Avi Peer, directeur financier de Phoenicia. (Crédit : Yoav Weiss, Airovation Technologies)

Phoenicia s’est doté d’une centrale au gaz naturel qui devrait entrer en fonctionnement dans les deux mois à venir, a-t-il précisé. Elle bénéficiera d’une installation mise en oeuvre il y a dix ans, qui limite les émissions d’oxydes d’azote et autres polluants.

En octobre, Airovation Technologies avait déjà annoncé la conclusion d’un accord avec Kolon Industries Inc., entreprise basée en Corée du Sud et spécialisée dans la fabrication de produits chimiques et de textiles, afin de déployer sa méthode de capture du carbone en trois temps.

Airovation Technologies prendra part au grand événement israélien dédié aux technologies climatiques, organisé dans le cadre de la prochaine conférence des Nations Unies sur le climat – la COP27 -, qui débutera à Charm el-Cheikh, en Égypte, le 6 novembre prochain.

L’événement aura lieu le 8 novembre de 16 h à 21 h.

L’Institut israélien des exportations, l’Administration du commerce extérieur du ministère de l’Economie, le ministère des Affaires étrangères et l’Association des producteurs israéliens y présenteront les solutions israéliennes innovantes en matière énergétique, agricole, de gestion des pénuries d’eau et des technologies alimentaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...