Du sang et de la boue versés sur un mémorial de la Shoah aux Pays-Bas
Rechercher

Du sang et de la boue versés sur un mémorial de la Shoah aux Pays-Bas

Un monument érigé à la mémoire de 1200 Juifs déportés et morts à Utrecht a été vandalisé au lendemain de la Journée de Commémoration

Monument pour 1239 victimes juives d'Utrecht. (CC BY-SA Kattiel, Wikimedia Commons)
Monument pour 1239 victimes juives d'Utrecht. (CC BY-SA Kattiel, Wikimedia Commons)

AMSTERDAM – Des personnes non identifiées ont versé du sang et de la boue sur un mémorial de la Shoah aux Pays-Bas peu de temps après le jour de deuil national en l’honneur des victimes de la guerre.

Le sang a été découvert sur le monument peu après le 4 mai à Utrecht, à 30 kilomètres à l’est d’Amsterdam. Y figurent, les noms de plus de 1 200 juifs déportés à la suite de leur décès dans la ville, a rapporté RTV Utrecht mercredi. Le rapport n’a pas précisé la source du sang.

La police a dit qu’elle ignorait encore comment le sang s’était retrouvé sur le monument ou si les auteurs visaient un symbole juif.

Le musée du chemin de fer néerlandais d’Utrecht, situé à proximité, s’était opposé à la construction du mémorial en 2013.

Le musée est construit sur une ancienne gare à partir de laquelle les Juifs ont été déportés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...