Edelstein met en garde contre un allégement rapide du confinement
Rechercher

Edelstein met en garde contre un allégement rapide du confinement

Le ministre de la Santé se dit encouragé par la baisse des infections et vise 100 000 tests par jour d'ici l'hiver

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein subit un test rapide de détection des coronavirus lors d'une démonstration au centre médical de Sheba le 7 octobre 2020 (Oded Karni/GPO)
Le ministre de la Santé Yuli Edelstein subit un test rapide de détection des coronavirus lors d'une démonstration au centre médical de Sheba le 7 octobre 2020 (Oded Karni/GPO)

Mercredi, le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a mis en garde contre une levée rapide des restrictions serrées mises en place dans le cadre du confinement national dû au coronavirus, déclarant qu’il était trop tôt pour tirer des conclusions des signes indiquant que les tentatives de contenir l’épidémie commençaient à porter leurs fruits.

Lors d’un briefing aux journalistes du centre médical Sheba, près de Tel Aviv, Edelstein a également déclaré que l’objectif du ministère de la Santé était de porter le nombre de tests à 100 000 par jour d’ici l’hiver, ce qui permettrait d’éviter les limitations strictes des activités commerciales et publiques, mises en place pour freiner la propagation du virus.

« Nous constatons que l’effet initial du confinement et le nombre de cas confirmés sont en baisse », a-t-il déclaré lors d’un briefing aux journalistes. « En même temps, je ne recommanderais pas de conclure hâtivement que c’est fini, que nous avons gagné et que nous allons rouvrir l’économie. Il est tout à fait évident qu’il nous faut une longue période pour nous assurer que la situation est telle que nous la voulons. »

Le confinement actuel, le deuxième d’Israël depuis le début de la pandémie, a commencé le 18 septembre avant Rosh HaShana et a été renforcé une semaine plus tard. Il doit pour l’heure prendre fin le 14 octobre.

« Nous ne prendrons pas de mesures [pour assouplir le confinement] simplement car une date est arrivée. Aujourd’hui, nous avons de très légères raisons d’encouragement », a déclaré Edelstein.

Une femme promène son chien devant un magasin fermé dans la rue Ben Yehuda, dans le centre de Jérusalem, le 7 octobre 2020, pendant le confinement national dû au coronavirus. (Nati Shohat/Flash90)

Il a mis en garde contre les rassemblements de masse lors de la fête de Simhat Torah, qui commence le vendredi soir et est traditionnellement célébrée avec des “hakafot”, qui comportent des danses et des rassemblements de masse.

« Les hakafot sont un événement joyeux, cette année elles sont un terrible danger », a-t-il déclaré.

Pendant sa visite à Sheba, Edelstein a pu voir un certain nombre de nouveaux dispositifs technologiques mis au point pour faire face à la pandémie de coronavirus, notamment un système de test « super rapide ».

Edelstein a déclaré que l’objectif ambitieux de 100 000 tests par jour sera atteint. Bien que le nombre de tests quotidiens soit en baisse, le nombre de tests quotidiens le plus élevé est actuellement de 70 073, selon le ministère de la Santé.

« Avec l’utilisation de diverses méthodes, nous disposerons de technologies qui permettront de tester simultanément des dizaines d’échantillons, ce qui améliorera le rythme et nous amènera à 100 000 tests par jour en prévision » de l’hiver, a déclaré Edelstein.

Il a ajouté : « Notre capacité à réaliser rapidement un grand nombre de tests fait la différence entre une économie fermée et des villes fermées, et une situation de commerce et d’institutions ouvertes. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...